Apophyllite - Encyclopédie

    Classe : Silicates
    Sous-classe : Phyllosilicates
    Système cristallin : Quadratique
    Chimie : (K,Na)Ca4Si8O20(OH,F) . 8H2O
    Abondance : Peu fréquent

L'apophyllite est en réalité un groupe de 3 minéraux de compositions proches : la fluorapophyllite, l'hydroxyapophyllite et la natroapophyllite. Malgré une forte teneur en eau, sa structure particulière l'éloigne des zéolites auxquelles elle est parfois apparentée à tort. Les minéraux de ce groupe sont secondaires et présents dans les vacuoles des roches basaltiques qui ont fourni les plus beaux et les plus grands cristaux mondiaux. L'apophyllite est également présente dans les filons hydrothermaux et comme produit d'altération hydrothermale finale dans les skarns. Elle est aussi signalée dans les travertins de sources thermales. Elle doit son nom au grec apophullos (qui perd ses feuilles) en raison de son exfoliation sous la chaleur d'un chalumeau, son aspect blanc nacré, un peu semblable aux yeux de poisson bouilli, lui avait autrefois valu le nom d'ichtyophtalmite (des mots grecs "poisson" et "oeil"). L'apophyllite se présente sous différentes formes : en cristaux prismatiques quadratiques, habituellement courts, terminés par un octaèdre rarement groupés en fleurs ou en boules, moins souvent en cristaux tabulaires aplatis. Les faces du prisme sont striés verticalement. On la trouve également massive et lamellaire en agrégats foliacés ou grenus d'une couleur blanche ou grisâtre, parfois rose ou vert d'eau (fluorapophyllite). C'est un minéral exclusivement déstiné à la collection, qui forme des ensembles de cristaux esthétiques et recherchés.

Fluorapophyllite de Pashan, Poonah, Maharashtra, Inde
Apophyllite tabulaire sur scolécite de Mahodri, Nasik, Inde
Fluorapophyllite de Ahmednagar, Maharashtra, Maharashtra, Inde
Fluorapophyllite de Ahmednagar, Maharashtra, Inde

L'apophyllite dans le Monde

La fluorapophyllite : les meilleurs cristaux mondiaux proviennent des géodes de basaltes des trapps du Deccan en Inde (Poonah, Nasik, Bombay), où ils se présentent en superbes prismes allongés limpides, terminés en pyramides, d'une belles couleur verte dépassant les 6 cm et en grands cristaux pseudocubiques incolores à verts montrants couramment une zonation en sablier. De grands cristaux incolores à vert clair de 15 cm on été trouvés à Antas (Rio Grande do Sul, Brésil). Les trapps basaltiques triassiques de l'Est Américain (Paterson dans le New Jersey et Fairfax en Virginie) et les basaltes d'Islande (Berufjord) ont aussi livré de bons cristaux transparents atteignants les 6 cm. La fluorapophyllite des filons hydrothermaux est plus rare. De magnifiques cristaux roses on cependant été extraits des filons argentifères de Saint Andréasberg (Harz), associés à stilbite et harmotome et les filons argentifères mexicains du Guanajuato (Refugio, Valenciana, etc...) ont donné d'incroyables cristaux rouges.

L'hydroxyapophyllite : on la retrouve dans les mêmes gisements que la fluorapophyllite mais aussi dans le gisement de manganèse du district d'Hotazel (Afrique du Sud) qui a fourni des cristaux dépassant les 10 cm bien qu'il s'agisse le plus souvent de pseudomorphoses de calcite manganifère.

La natroapophyllite : son site le plus original est le skarn de Sampo (Japon), qui présente des cristaux prismatiques zonés (alternance de natroapophyllite et de fluorapophyllite) à allure de pyramide tronquée. La natroapophyllite est également signalée dans le gisement pyrométasomatique de Boliden (Suède) et dans les filons hydrothermaux du district de Palo Verde (San Luis Potosi, Mexique).

L'apophyllite en France


En France, les seuls cristaux connus ont une composition de fluorapophyllite et sont millimétriques. On la retrouve dans les vacuoles de certains basaltes du Massif Central comme à Carlat dans le Cantal ou à St-Jean-des-Ollières ou au Puy de la Piquette dans le Puy-de-Dôme.

Les macles et formes spéciales

Une macle est connue sur {111} mais elle est rare.

Les faux et arnaques

Les assemblages et les collages sont courants pour cette espèce dû à sa surabondance sur le marché indien.



Dureté : 4,5 à 5
Densité : 2,33 à 2,37
Cassure : Irrégulière

Trace : Blanc




TP : Translucide à transparent
IR : 1,535 à 1,537
Biréfringence : 0,002
Caractère optique : Uniaxe +
Pléochroïsme : Très faible à inexistant
Fluorescence : Jaune à vert


Solubilité : Acide chlorhydrique

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune