Cavansite vs. Pentagonite : risque de piège commercial...

La pentagonite et la cavansite sont 2 silicovanadates de calcium hydratés dont la couleur bleue est due à la présence de V4+ . On les rencontre associés notamment en quantité dans les vacuoles des basaltes des trapps du Deccan en Inde. La formule chimique de ces 2 espèces est la même : Ca(V4+O)Si4O10,4H20 mais leurs structures cristallographiques sont différentes, c'est ce que l'on appelle des polymorphes. Dans notre cas on dira que la cavansite est dimorphe de la pentagonite et vice versa. Ces deux polymorphes cristallisent dans le même système cristallin (orthorhombique) cependant les différences d'agencement des atomes dans la maille cristalline se traduisent par des propriétés optiques distinctes. Ainsi la cavansite est biaxe (+) tandis que la pentagonite est biaxe (-).

Il semble admis que la pentagonite forme plutôt des cristaux aciculaires longs, parfois de plus d'1 cm. Cependant aucun indice extérieur ne permet de différencier à coup sûr une pentagonite d'une cavansite si ce n'est parfois un maclage cyclique caractéristique en forme de pentagone ou d'étoile à 5 branches visible en section basale pour la pentagonite (Owyhee Dam, Lake Owyhee State Park, Oregon, USA). Aussi sans analyse structurale, comme une diffraction rayons X par exemple (non destructif), personne n'est capable de prouver la véritable nature de son échantillon. Il peut donc y avoir tromperie...

La figure ci-contre, modifiée d'après Howard T. Evans, Jr. montre la structure atomique de 5 cristaux de pentagonite en macle cyclique vus en section basale. Les 5 lignes rouges représentent les 5 plans de macle.

Sur le marché du minéral, le terme "pentagonite" est utilisé de manière très abusive. Aussi il faut faire attention. De nombreux spécimens sont simplement étiquetés "pentagonite" pour justifier des tarifs plus importants...