Mine du Colombier des Rois de Dallet (63), France

Ancienne gare avec une vingtaine de wagonnet, parfois écrasés sous les éboulis du plafond...

La mine du Colombier des Rois, ou plus communément appelée Mine des Rois, proche de la commune de Dallet dans le Puy-de-Dôme est sans doute l'un des espaces souterrains les plus riches de France. En effet, il s'agit d'une mine d'hydrocarbure exploitée de la fin du XIXème siècle à 1983.

C'est d'un site remarquable pour sa géologie exceptionnelle permettant de retracer les évènements qui se sont déroulés lors de l'effondrement et de la sédimentation du bassin de Limagne. Récemment menacée par un foudroyage en règle au nom de la sacro sainte sécurité, ce site a été classé et est en passe d'être mis en valeur, et pourquoi pas un jour ouvert au public ! L'identification de chauve-souris par les équipes de Natura 2000 (petit rhinolophe notamment), la collaboration entre les associations géologiques et naturalistes (Mur-Allier Nature), les géologues et les autorités locales ont permis de sauver ces 100 ans de patrimoine minier.

Filaments de bitume dans une flaque d'eau au sol.

Filaments de bitume dans une flaque d'eau au sol.

Long travers-banc...

Long travers-banc...

Géologiquement les galeries sillonnent les strates marno-calcaires, dévoilant des indices sur la mise en place et la migration de la matière organique dans la roche. De nombreux fossiles ont été découverts lors des travaux d'exploitations (caenoterium, tortues, crocodiles, flamants, coquilles d'oeufs, gastéropodes, stromatolithe) beaucoup d'entre eux sont aujourd'hui conservés au Musée d'Histoire Naturelle de Londres. C'est aussi le gisement type pour le fameux helix ramondi, ce fameux escargot terrestre extrêmement abondant sur le site. Il est encore d'ailleur très facile d'en retrouver sur les haldes devant la mine. Il faut aussi savoir que les galeries traversent un ancien volcan, appelé "diatrème" constitué d'une brèche pépéritique (mélange de sédiment et de roche volcanique fragmentée). Minéralogiquement, ce site est également le berceau de la fameuse lussatite, cette variété d'opale CT que nous affectionnons particulièrement. Ont été rencontrés également des quartz, de la calcite, du gypse et des zéolites en microcristaux (analcime, clinoptinolite).

Aujourd'hui, les galeries ne sont bien sûr plus accessibles, cette mine étant sujette à de nombreux effondrements. Les photos qui suivent ont été réalisées par nous-mêmes lors de la répertorisation des chauve-souris en 2008.

Stalactites de bitumes dégoulinant du plafond d'une galerie

Stalactites de bitumes dégoulinant du plafond d'une galerie

Stromatolithe avec figure de charge.

Stromatolithe avec figure de charge.

Sauveur de la Mine des Rois : le petit rhinolophe !

Sauveur de la Mine des Rois : le petit rhinolophe !

Géologue inspectant un plafond.

Géologue inspectant un plafond.

  Références :

  • DVD - 100 ans de patrimoine géologique et historique : la mine du Colombier des Roys, l'usine de bitume de Pont-du-Château / Association Mur-Allier Nature.