Sanidine - Encyclopédie

    Classe : Silicates
    Sous-classe : Tectosilicates
    Système cristallin : Monoclinique
    Chimie : (Ca,Na)AlSi3O8
    Abondance : Très fréquent

La sanidine est le feldspath alcalin des roches volcaniques acides (rhyolites) et intermédiaires (trachytes) ou elle forme couramment de beaux cristaux de couleur blanche ou grise, à éclat vitreux, souvent craquelés. Elle possède une structure plus désordonnée que l'orthose ou le microcline ; le sodium peut remplacer le potassium en proportions importantes. La sanidine doit son nom au grec sanidion (planchette) ou sanis (tablette, plaque) en allusion à la forme typique de ses cristaux. Les cristaux se présentent sous deux habitus différents : cristaux très aplatis à lamellaires et prismes parallélépipédiques allongés. Ces deux faciés présentent communément la macle de Carlsbad, le faciès prismatique étant aussi fréquemment maclé par interpénétration. La sanidine dispose d'un usage limité comme pierre fine et dans l'industrie de la porcelaine, les cristaux bien formés sont destinés à la collection.

Diagramme triangulaire de composition des feldspaths
Diagramme de composition des feldspaths
Cristal gemme de sanidine de Itrongay, Madagascar

La sanidine dans le Monde

Bien que les meilleurs cristaux soient français, on retrouve la sanidine en de nombreuses localités. En Allemagne notamment, les laves de l'Eifel, en particulier celles du lac Laacher possèdent de superbes cristaux gemmes mais de petites tailles. Les meilleurs cristaux gemmes, d'ailleurs parfois taillés proviennent de Itrongay à Madagascar, ils sont jaunes et transparents avec des tailles pouvant atteindre les 8 cm. Aux Etats-Unis, de très beaux cristaux sont connus dans les rhyolites de Ragged Mountains (Colorado) et de Chataya Peak près de Tonopah (Nevada).

La sanidine en France


Les plus grands cristaux de sanidine connus proviennent des trachytes du Massif du Mont-Dore (Auvergne), on la retrouve à Chastreix, au Roc de Courlande, et un peu partout sur le massif volcanique. Les cristaux bien formés, blanc-gris, souvent maclés, peuvent mesurer jusqu'à plus de 10 cm !
Cristal simple de sanidine de Chastreix, Puy-de-Dôme, France
Sanidine en macle de Carlsbad de Chastreix, Puy-de-Dôme, France
Sanidine en macle de Carlsbad de Chastreix, Puy-de-Dôme, France
Sanidine gemme de 2,36 ct de l'Eiffel, Allemagne

Les macles et formes spéciales

Les macles sont fréquentes surtout la macle de Carlsbad. Les macles de Baveno et de Manebach beaucoup plus rare.

Les faux et arnaques

Pas de faux recensé pour cette espèce. Des assemblages sur gangue de trachyte sont possibles.



Dureté : 6
Densité : 2,56 à 2,62
Cassure : Irrégulière à conchoïdale

Trace : Blanc



TP : Translucide à transparent
IR : 1,518 à 1,531
Biréfringence : 0,007
Caractère optique : Biaxe -
Pléochroïsme : Aucun
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acide fluorhydrique

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune