Calcédoine - Encyclopédie

    Classe : Silicate
    Sous-classe : Tectosilicate
    Système cristallin : Trigonal
    Chimie : SiO2
    Abondance : Très fréquent


La calcédoine est une variété microcristalline à cryptocristalline de quartz qui contient de 0,5 à 2% d'eau. Elle prend des noms variés en fonction de son aspect et de sa couleur : agate ou onyx si la structure est rubannée avec alternance de couleurs, cornaline si elle est de couleur rouge-orange, sardoine si elle est brune, chrysoprase si elle est verte et colorée par du nickel, mtorolite si elle est verte et colorée par du chrome, héliotrope si elle est verte à tâches rouges. Les spécimens n'entrant pas dans ces catégories de couleurs sont appelés "jaspes". Les calcédoines ne présentent jamais de cristaux visibles, elles constituent souvent des masses mamelonnées fibreuses parfois recouvertes de quartz. C'est une variété hydrothermale de basse température qui est beaucoup utilisée aujourd'hui dans l'ornementation, la sculpture de bibelots et d'objets d'art. Plus ponctuellement, on l'utilise pour fabriquer des broyeurs à mortier nécessaire à la réalisation de poudres de roches pour les analyses en laboratoire. Autrefois,  les hommes du Néolithique l'ont utilisée pour confectionner des outils.

La calcédoine dans le Monde

Les meilleurs gisements sont situés en Amérique du Sud. Au Brésil et en Uruguay on retrouve des spécimens de taille très importante énormément utilisés dans les pays asiatiques comme support pour la sculpture (photo ci-contre). En Allemagne les gisements d'agate d'Idar-Oberstein sont les plus importants gisements européens à l'origine d'une activité lapidaire aujourd'hui encore très importante. Tout aussi intéressants les gisements d'Europe de l'Est qui présentent de fabuleuses agates multicolores du bleu au rouge. Certains sites américains de calcédoine bleue turquoise colorée par des minéraux du cuivre sont aussi fantastiques (Inspiration Mine en Arizona notamment).

La calcédoine en France

La calcédoine en France est très présente. Parmis les plus beaux gisements nous citerons l'Etelon (photo-ci-contre) et Châtelperron dans Allier. De très belles calcédoines guttulaires bleutés ont également été jadis récoltées dans les mines d'asphalte de la région de Clermont-Ferrand, Puy-de-Dôme. A souligner aussi l'Aquitaine pour ses grand spécimens mamelonnés et le Massif de l'Estérel dans le Sud de la France, très connu pour ses nodules d'agate et de quartz.

Les macles

La calcédoine étant une variété microcristalline de quartz, elle ne présente par définition aucune macle. Seule particularité à souligner, c'est la possibilité de rotation des fibres de quartz autour de leur axe d'allongement durant leur croissance. Ce phénomène est typique des "fleurs" de calcédoine de la Mine des Rois à Dallet, Puy-de-Dôme, il génère des bandes d'extinction régulières et répétées en lame mince en lumière polarisée analysée (photo ci-contre).

Les faux et arnaques

Parmis les arnaques classiques on note les grappes brunes-oranges chinoises, parfois vendues pour naturelles alors qu'elles sont en réalité sculptées, la photo ci-contre présente un spécimen vendu sur eBay pour totalement naturel.

La calcédoine peut subir divers traitements, le plus courant est la teinte. Les calcédoines sont plongées dans un bain d'acide qui va augmenter la porosité du minéral et ils sont ensuite teintés en diverses couleurs, le plus souvent assez "flashies". Les agates roses et vertes fluos rencontrées sur les salons aujourd'hui sont toutes traitées (photo ci-dessous). Malheureusement, ces traitements ne sont quasiment jamais spécifiés... Ces teintures sont généralement très fluorescentes aux UV et peuvent laisser des résidus sur un coton tige imprégné d'acétone.

Enfin, certaines calcédoines peuvent être chauffée afin de modifier leurs couleurs, le plus souvent pour donner des cornalines.



Dureté : 6,5 à 7
Densité : 2,6
Cassure : Conchoïdale à sub-conchoïdale
Trace : Blanche




TP : Transparent à opaque
IR : 1,54 à 1,55
Biréfringence :  -
Caractère optique : Uniaxe +
Pléochroïsme : Aucun
Fluorescence : Blanche à verte


Solubilité : Acide fluorhydrique

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune