Autunite - Encyclopédie

    Classe : Phosphates, arséniates, vanadates
    Sous-classe : Phosphate
    Système cristallin : Orthorhombique
    Chimie : Ca(UO2)2(PO4)2 . 10H2O
    Abondance : Fréquent

L'autunite est un produit de l'altération de l'uraninite. C'est le plus fréquent des minéraux d'uranium superficiel, abondant dans les zones d'oxydation des gisements d'uranium ; on la rencontre aussi plus rarement dans les filons pegmatitiques contenant de l'uranium et dans certains filons hydrothermaux. Elle tire son nom de la ville d'Autun en Saône-et-Loire, sa localité de découverte. L'autunite forme des cristaux lamellaires minces à contour carré ou octogonal mais se présente souvent en masses écailleuses, en paillettes, en incrustations à surface feuilletée ou en enduits microcristallins. L'autunite est de couleur jaune-verte passant au jaune citron à jaune soufre par déshydratation et transformation en méta-autunite. C'est un minéral qui réagit très vivement aux UV par une fluorescence verte très caractéristique. L'autunite est un important minerai d'uranium. Elle est également prisée des collectionneurs.

Autunite de Nanjingqiao U deposit, Chine
Autunite de Nanjingqiao U deposit, Chine
Autunite de Nanjingqiao U deposit, Chine
Autunite de Vénachat, Haute-Vienne, France

L'autunite dans le Monde

Les meilleurs cristaux d'autunite proviennent de la mine chinoise de Nanjingqiao U deposit, Hunan Province, Chine où des cristaux verts de plusieurs centimètres disposés en éventails peuvent former des groupes d'une dizaine de centimètres. La mine américaine de Daybrake (Washington) est également célèbre pour des formation similaires. Il faut noter également les cristaux esthétiques de la pegmatite Brésilienne de Malacacheta dans le Minas Gerais. Enfin il faut mentionner la mine du Mount Painter en Australie qui a exploité des filons d'autunite massive de 30 cm d'épaisseur contenant de bons cristaux, mais aussi le district portuguais de Viseu qui a produit de bons cristaux.

L'autunite en France

L'autunite est assez fréquente sur le territoire français, de remarquables cristaux lamellaires centimétriques ont été produits par les mines d'uranium de Margnac et La Crouzille en Limousin, Ouch de Jau, près d'Autun dans le Morvan (localité type), Kerlec'h en Lignol (Morbihan) et peut-être surtout les filons de Lachaux (Puy-de-Dôme) et de Huis Jacques (Bourgogne) qui ont donné des cristaux de 2 cm tapissant des surfaces décimétriques. On retrouve aussi l'autunite associée au quartz fumé dans les pegmatites granitiques de Vénachat (Haute-Vienne).

Les macles et cristallisations spéciales

Rare et non observable en interpénétration sur {110}.

Les faux et arnaques

Pas de faux recensé pour cette espèce, cependant la plupart des échantillons d'autunite sont traitées afin d'éviter leur déshydratation et donc assurer une bonne conservation. Les spécimens anciens sont souvent vernis, vernis qui ne vieillit pas forcément très bien (jaunissement, craquelement). Les traitements modernes sont quasiment invisibles, et "plastifie" l'échantillon. Nous utilisons du paraloid B72 pour stabiliser nos autunites, il existe en solution toute prête prédosée à appliquer directement au pinceau et aussi en "billes" à dissoudre dans de l'acétone.



Dureté : 2 à 2,5
Densité : 3,05 à 3,2
Cassure : Irrégulière
Trace : Jaune




TP : Translucide à transparent
IR : 1,553 à 1,577
Biréfringence : 0,024
Caractère optique : Biaxe -
Pléochroïsme : Moyen
Fluorescence : Verte


Solubilité : Acides

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Importante