Bénitoïte - Encyclopédie

    Classe : Silicates
    Sous-classe : Cyclosilicates
    Système cristallin : Hexagonal
    Chimie : BaTiSi3O9
    Abondance : Très rare

La bénitoïte est un minéral très rare découvert dans de petits filons de natrolite traversant un schiste à glaucophane intercalé avec une serpentine, où elle s'associe à la neptunite. Elle doit son nom à son lieu de découverte : le Comté de San Benito en Californie. Elle se présente en cristaux prismatiques tabulaires, tronqués par trois faces pyramidales triangulaires, plus rarement en bipyramides trigonales. Son attrait est dû à sa superbe couleur bleu saphir à bleu clair, parfois bleu foncé. La bénitoïte est parfois taillée en joaillerie et utilisée comme standard fluorescent dans certaines microsondes électroniques. Mais ces usages restent marginaux de par la rareté de ses cristaux.

La bénitoïte dans le Monde

La bénitoïte n'est connue en cristaux que dans la Dallas Gem Mine (renommée depuis Benitoite Gem Mine), dans la vallée du San Benito en Californie, gisement unique ayant fourni des cristaux gemmes d'un bleu magnifique, d'une taille allant jusqu'à 5,6 cm ! Deux autres gisements de la vallée du San Benito (mine Victor et Mine Numero Uno) ont fourni de bons spécimens mais de qualité moindre. La bénitoïte est aussi signalée en Arkansas et dans le Montana, en République Tchèque et au Japon.

La bénitoïte en France

Ce minéral n'est pas présent dans le sous-sol français.

Les macles

Les macles sont présentes par rotation sur [001] et peuvent former des étoiles à 6 branches (rarissime) comme ces spécimens mondialement connus présentés à droite.


Les faux et arnaques

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale.



Dureté : 6 à 6,5
Densité : 3,65
Cassure : Conchoïdale
Trace : Blanche




TP : Translucide à transparent
IR : 1,756 à 1,804
Biréfringence : 0,046
Caractère optique : Uniaxe +
Pléochroïsme : Faible
Fluorescence : Bleu sous ondes courtes


Solubilité : Acide fluorhydrique

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune