Spodumène - Encyclopédie

Phillipsite de Montbrison, Loire, France

    Classe : Silicates
    Sous-classe : Inosilicates
    Système cristallin : Monoclinique
    Chimie : LiAlSi2O6
    Abondance : Peu fréquent

Le spodumène est le pyroxène des pegmatites à sodium et lithium (pegmatites sodolithiques). Il possède deux variétés gemmes particulièrement rares : l'hiddénite de teinte vert très pâle (liée à des traces de chrome) et la kunzite de teinte rose pâle (liée à des traces de manganèse). Il doit son nom au grec spodios (cendré) en allusion à la couleur du minéral lorsqu'il est chauffé. Les cristaux sont généralement prismatiques allongés et aplatis, aux faces striées parallèlement à l'allongement, couramment maclés ; le spodumène se présente également en masses compactes cryptocristallines. D'éclat vitreux, avec un clivage parfait selon (110), sa couleur est variable, blanche, grisâtre, verdâtre. Les variétés gemmes transparentes sont roses lilas (variété kunzite) ou beaucoup plus rare vert à vert émeraude (variété hiddénite). Le spodumène est un important minerai de lithium, un métal léger trouvant des applications dans la fabrication des lubrifiants, comme fondant dans l'industrie de l'aluminium, dans les céramiques, las batteries ainsi que l'air conditionné. Les variétés gemmes, la kunzite rose pâle et l'hiddénite verte ont utilisées en joaillerie.

Kunzite gemme
Kunzite de 7,07 ct d'Afghanistan
Kunzite gemme
Kunzite de 5,74 ct d'Afghanistan
Spodumène de Pala
Spodumène de Pala, San Diego Co., Californie, USA
Spodumene de Paprok Copyright: © Rob Lavinsky & irocks.com
Spodumène de Paprok, Afghanistan

Le spodumène dans le Monde

Les cristaux de spodumène peuvent être gigantesques : plus de 10 mètres pour 90 tonnes dans les pegmatites de la mine Etta, près de Keystone (Dakota-du-Sud), et à Norwich (Massachussets). Outre ces gisements de cristaux pierreux, de grands cristaux (plus de 2 mètres) ont été extraits de la mine Harding, près de Dixon (Nouveau-Mexique). D'extraordinaires cristaux de spodumène proviennent également de la mine de Pala Chief (Californie), où des cristaux de la variété kunzite mesurent jusqu'à 25 cm de longueur. Les pegmatites brésiliennes du Minas Gerais (Urupuca - gemmes de plus de 7 kg, et Corrego do Urucum). Des cristaux limpides dépassant le mètre, parfois gemmes, sont issus des pegmatites du Nuristan (Afghanistan).
L'hiddénite est bien plus rare, connue presque uniquement dans les filons de pegmatites de Californie (Pala) et de Stony Point, près d'Hiddenite (Caroline du Sud). De gros cristaux furent également sortis des pegmatites malgaches.

Le spodumène en France

En France, le spodumène est signalé en microcristaux dans la carrière de Gwernavalou près de Guingamp (Côtes-d'Armor).

Les macles

Le spodumène macle couramment sur (100).

Les faux et arnaques

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale. En revanche les variétés gemmes sont couramment traitées pour produire des teintes jaune à vert. L'irradiation du spodumène produit une couleur orange à jaune-verdâtre, ces couleurs n'ont pas été décrites dans la Nature à ce jour. Lorsque qu'une kunzite est irradiée cela produit une teinte instable vert clair à vert intense (photo de droite) qui s'estompe lorsqu'elle est exposée à la lumière du soleil ou à un chauffage doux. La mise en place de l'irradiation systématique du courrier américain pour contrer les attaques à l'aide d'enveloppes contaminées au bacille du charbon après les attentats du 11 Septembre 2001 ont conduit au changement de couleur involontaire de nombreuses kunzites qui transitaient par voie postale.



Dureté : 6,5 à 7
Densité : 3,1 à 3,2
Cassure : Irrégulière à sub-conchoïdale
Trace : Blanche




TP : Translucide à transparent
IR : 1,648 à 1,679
Biréfringence : 0,014 à 0,018
Caractère optique : Biaxe +
Pléochroïsme : Fort
Fluorescence : Jaune à vert


Solubilité : insoluble

Magnétisme : Paramagnétique
Radioactivité : Aucune