Halite - Encyclopédie

    Classe : Halogénures
    Sous-classe : Chlorures
    Système cristallin : Cubique
    Chimie : NaCl
    Abondance : Fréquent


La halite forme de vastes dépôts sédimentaires évaporitiques, les gisements de sel-gemme, qui peuvent dépasser les 1000m d'épaisseur. Ces dépôts résultent de l'évaporation de vastes étendues de mers fermées peu profondes, un phénomène courant au cours des temps géologiques. En Europe occidentale par exemple, des dépôts évaporitiques importants se sont réalisés au Permo-Trias, lors de l'évaporation de la mer du Zechstein qui recouvrait une bonne partie de l'Allemagne et de la Pologne jusqu'à la Lorraine, et au Miocène, déposant alors le gypse du Bassin Parisien et la potasse d'Alsace. La halite doit son nom au grec hals (sel). C'est un minéral qui constitue donc des masses gigantesques, offrant parfois de beaux cristaux et formant également des efflorescences dans les régions arides. Le sel est un minéral transparent à translucide, la plupart du temps incolore ou faiblement coloré, il peut revêtir une couleur bleue vive intense. Les cristaux sont habituellement des cubes aux faces lisses ou en escaliers, rarement des octaèdres ou des dodécaèdres. La halite est un minéral industriel de tout premier ordre et également la principale source de sodium et de chlore, elle compte plus de 18 000 utilisations directes ou dérivées. C'est l'un des composants essentiels de l'industrie alimentaire, le sel sert depuis des siècles comme conservateur des denrées alimentaires sans oublier son rôle essentiel dans les engrais et la nourriture animale. En France la totalité du sel consommé pour l'alimentation provient des marais salants. Le sel est aussi utilisé pour le déneigement (en France un hiver moyennement rigoureux consomme environ un million de tonnes de sel). Les dômes de sels sont aussi utilisés pour stocker certaines matières dangereuses comme les déchets radioactifs ou des hydrocarbures.

Cube de halite de Wieliczka,
Małopolskie, Pologne
Cubes de halite sur gypse de Bleicherode, Allemagne
Halite bleue de Kerr McGee Mine, Carlsbad, Nouveau-Mexique, USA
Cubes de halite en escaliers de 
Sieroszowice, Pologne

La halite dans le Monde

Le meilleurs cristaux de halite proviennent de la Grotte des Cristaux de Wieliczka en Pologne où des cubes parfaitement transparents peuvent atteindre les 40 cm d'arête (photo principale). D'autres très grands cristaux atteignant le mètre proviennent de Retsof (New York), le plus grand gisement de sel gemme du Monde. Des cristaux bleus sont connus en Sicile (Racalmuto), en Allemagne (Stassfurt) et aux USA (Carlsbad, Nouveau-Mexique). Outre ces spécimens exceptionnels de remarquables cristallisations sont connues dans de nombreux gisements du Monde : Bex (Suisse), Ontario, Autriche.

La halite en France

On retrouve la halite incolore, orange et parfois bleue/violette sur le gisement de sel de Mulhouse (Haut-Rhin). Les nombreux carottages de prospection pétrolière réalisée en Limagne (Puy-de-Dôme) ont également mis en avant des dépôts évaporitiques riches en halite présentant les mêmes couleurs de ceux de Mulhouse. L'un de ces carrottage est exposé au Musée Lecoq de Clermont-Fd. Des sources salées viennent également corroborés ces informations, dont la célèbre source saumâtre et bitumineuse du Puy de la Poix (trois fois la concentration en sel de l'eau de mer).

Les macles et cristallisations spéciales

La halite macle sur {111} mais seulement sur les cristaux synthétiques.

Les faux et traitements

Peut potentiellement bleuir sous l'effet d'une irradiation, mais ce traitement n'est pas pratiqué.



Dureté : 2 à 2,5
Densité : 2,163
Cassure : Conchoïdale
Trace : Blanc




TP : Translucide à transparent
IR : 1,5543
Biréfringence : 0
Caractère optique : Aucun
Pléochroïsme : Aucun
Fluorescence : Rose, rouge, orange, vert


Solubilité : Eau

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/