Vésuvianite - Encyclopédie

Vésuvianite d'Italie

    Classe : Silicates
    Sous-classe : Sorosilicates
    Système cristallin : Quadratique
    Chimie : Ca10Mg2Al4(SiO4)5(Si2O7)(OH)
    Abondance : Fréquent


La vésuvianite parfois aussi appelée "idocrase", est un minéral typique des marbres et autres calcaires et dolomies métamorphiques, particulièrement fréquent dans les skarns et tactites, associée à grossulaire, diopside, épidote et wollastonite. Elle est présente également (mais plus rarement) dans les blocs de calcaires métamorphiques (marbres) rejetés par les volcans, dans certaines roches alcalines à mélilite et dans des serpentinites au contact de dolomies. Elle doit son nom à sa localité de découverte : le Vésuve en Italie. La vésuvianite se présente en prismes à sections carrées terminés par le pinacoïde (001), plus rarement par une pyramide quadratique, fréquemment cannelés longitudinalement. Elle peut être également massive. Sa couleur est le plus souvent jaune à brune, ou encore verte à noire ; des vésuvianites bleue (variété cyprine) ou violette (mangano-vésuvianite) comme à Abestos au Canada sont aussi connues. La variété massive verte de vésuvianite connue sous le nom de "californite" a été sporadiquement utilisée comme pierre ornementale et dans la confection de bibelots en remplacement du jade. Les variétés vertes translucides à transparentes peuvent être taillés pour la joaillerie, en cabochon notamment, les cristaux sont quand à eux destinés à la collection.

Mangano-vésuvianite de Jeffrey Mine, Abestos, Canada
Vésuvianite de Fushan, Xintai, Hebei, Chine
Vésuvianite de Bellecombe, Chatillon, Vallée d'Aoste, Italie
Vésuvianite de 3,27 ct en cabochon d'Inde

La vésuvianite dans le Monde

Nous ne pouvons citer que quelques-uns de ses nombreux gisement, parmi les plus classiques. Deux se disputent la réputation de plus beaux cristaux au monde : Bellecombe (Val d'Aoste, Italie) pour ses cristaux brun-vert mesurant jusqu'à 10 cm parfois gemmes associés au grenat hessonite, à l'épidote et au clinochlore, et la mine de Jeffrey à Abestos (Québec) pour ses cristaux violets de 4 cm. D'excellents cristaux très bien formés mesurant jusqu'à 5 cm se rencontrent dans les enclaves des calcaires rejetées par le Vésuve (Italie). De très beaux cristaux proviennent aussi de Russie (Lac Baïkal), du MAine (Sanford : cristaux de 7 cm), du Vermont, de New York... Plus récemment des cristaux tabulaire jusqu'à 9 cm ont été extrait de Fushan Mine, Province de Hebei en Chine (photo de droite).

La vésuvianite en France

En France, de grands cristaux bruns à brun-vert atteignant les 10 cm, fréquemment groupés en agrégats à textures radiée, associés au grossulaire et à la scheelite ont été découverts dans le petit skarn à tungstène de Kenanvoyer, près de Plougoulm (Finistère).

Les macles

Les macles sont présentes chez cette espèce mais visibles qu'à très petites échelles.

Les faux et arnaques

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale.



Dureté : 6,5
Densité : 3,32 à 3,43
Cassure : Irrégulière à sub-conchoïdale
Trace : Blanche




TP : Translucide à transparent
IR : 1,700 à 1,752
Biréfringence : 0,003 à 0,006
Caractère optique : Uniaxe +/-
Pléochroïsme : Faible
Fluorescence : Jaune


Solubilité : Acide fluorhydrique

Magnétisme : Paramagnétique
Radioactivité : Aucune