Épidote - Encyclopédie

    Classe : Silicates
    Sous-classe : Sorosilicates
    Système cristallin : Monoclinique
    Chimie : Ca2FeAl2(SiO4)3(OH)

    Abondance : Très fréquent

L'épidote est un silicate caractéristique du métamorphisme régional de basses pressions et de basses températures (faciès schistes verts) et du métamorphisme de contact. Associé aux chlorites, c'est fréquemment un produit d'altération des gneiss et des amphibolites formés aux dépens de la hornblende et des feldspaths. L'épidote apparaît également comme minéral d'altération hydrothermale autour des gisements métalliques. Très résistante aux agents atmosphériques, elle se concentre bien dans les alluvions. L'épidote est le principal représentant d'un groupe de sorosilicates complexes auquel elle a donné son nom. Par remplacement du fer par l'aluminium, on obtient une série continue épidote-clinozoïsite, tandis que le remplacement du fer par le manganèse conduit à la piémontite. C'est un minéral qui tire son nom du grec epidosis (accroissement, augmentation) car la base du prisme a un côté plus grand que l'autre. Elle a longtemps été confondu avec la tourmaline. Les cristaux d'épidote sont prismatiques allongés, parfois aciculaires et pouvant former des éventails, avec des faces profondément striées longitudinalement. Plus rarement l'épidote forme des cristaux trapus tabulaires, des masses compactes, fibreuses, granulaires, ou a cristallinité invisible à l'oeil nu (la pistachite). On peut la rencontrer également en cristaux pseudo-octaédriques. L'épidote classique possède une couleur verte avec des nuances variées : vert-jaunâtre à vert pistache et vert-noir mais peut aussi revêtir des teintes brun-verdâtre ; elle est exceptionnellement incolore. Le pléochroïsme est visible sur les cristaux gemmes passant du vert au brun. L'épidote est utilisée parfois comme pierre fine, les cristaux gemmes peuvent être facettés bien qu'on la retrouve plus abondamment sous forme de cabochons. En effet, certains granitoïdes épidotisés d'une belle teinte verte et orange sont travaillés comme pierre ornementale et vendus sous le nom commercial d'unakite. Les cristaux de qualité gemme sont recherchés des collectionneurs.

Épidote biterminée de Skardu District, Pakistan
Épidote pseudo-octaédrique de Raskoh Mounts, Pakistan 
Épidote gemme de Val di Viù, Piémont, Italie
Unakite en cabochon de 43,84 ct d'Afrique du Sud

L'épidote dans le Monde

Parmi les très nombreuses localités à avoir produits des cristaux d'épidote, nous pouvons citer les fentes alpines qui recèlent les plus beaux cristaux mondiaux. Le site le plus célèbre (aujourd'hui protégé par une réserve naturelle) est le Knappenwand (Autriche), qui a fourni d'extraordinaire cristaux prismatiques allongés, vert sombre atteignant couramment les 10 cm et exceptionnellement 50 cm sur 8 cm de section, souvent gemmes composant des groupes parallèles ; l'épidote y est associée au sphène, au quartz, à la byssolite et à l'hématite. Des cristaux gemmes décimétriques de qualité exceptionnelle proviennent du district de Skardu, dans les montagnes du Nord du Pakistan. Toujours au Pakistan, les montagnes de Raskoh ont produit des cristaux de plusieurs décimétre aux faciès prismatiques allongés, tabulaires et pseudo-octaédriques parfois associés entre eux. Aux Etats-Unis, le gisement de Prince of Wales (Alaska) a livré des cristaux tabulaires pseudo-octaédriques de 10 cm, et celui de Haddam (Connecticut) de grands cristaux décimétriques.
Epidote de Dashkesan, Azerbaijan
Épidote en éventails de Dashkesan, Azerbaijan
Epidote du Pakistan
Épidote pseudo-octaédrique de Raskoh Mounts, Pakistan
Epidote et prehnite d'Italie
Épidote et prehnite de Laietto, , Torino, Piedmont, Italie
Cabochon d'épidote du Brésil
Cabochon d'épidote de 40,05 ct du Brésil

L'épidote en France

En France, les localités classiques sont les fentes alpines d'Isère et de Haute-Savoie, notamment celles des environs de Bourg d'Oisans (Le Cornillon, Le Combe de la Selle, etc...). L'épidote microcristalline (pistachite) est abondante dans les micashistes de l'île de Groix (Morbihan), associée au glaucophane et à l'almandin.

Les macles et cristallisations spéciales

Il existe une macle pour l'épidote sur {100} cependant elle est difficilement observable, mis à par sur les cristaux de Green Monster Mountain (Alaska, USA).

Les faux et arnaques

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale.



Dureté : 6
Densité : 3,38 à 3,49
Cassure : Irrégulière 
Trace : Blanche




TP : Transparent à opaque
IR : 1,715 à 1,797
Biréfringence :  0,019 à 0,046
Caractère optique : Biaxe -
Pléochroïsme : Fort
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acides fluorhydrique

Magnétisme : Paramagnétique
Radioactivité : Aucune