Bindheimite- Encyclopédie

Bindheimite en pseudomorphose de boulangérite de Ludwig Mine, Fribourg, Allemagne © Joachim Esche

    Classe : Oxydes et hydroxydes
    Sous-classe : Oxydes
    Système cristallin : Cubique
    Chimie : Pb2Sb2O6(O,OH)
    Abondance : Assez fréquent

La bindheimite est un oxyde de plomb et d'antimoine relativement fréquent des zones oxydées des minéralisations à plomb et antimoine. Son nom lui a été donné en l'honneur du chimiste allemand Johan Jacob Bindheim qui a établi la première analyse chimique du minéral. Elle se présente en masses cryptocristallines compactes denses, parfois terreuses, en nodules réniformes concrétionnés, ou parfois en agrégats fibreux (vraisemblablement des pseudomorphoses), on la retrouve aussi en cristaux dendritiques néoformés dans certains laitiers. Sa couleur est variable : ordinairement jaune à brun, parfois brun rougeâtre ou verdâtre, rarement gris, blanc ou rouge.

Photo principale : Bindheimite en pseudomorphose de boulangérite de Ludwig Mine, Fribourg, Allemagne © Joachim Esche

Nadorite pseudomorphosée en bindheimite de Djebel Nador, Algérie © J.-P. Barral
Nadorite pseudomorphosée en bindheimite de Djebel Nador, Algérie © J.-P. Barral
Jamesonite pseudomorphosée en bindheimite de Cava del Ferro, Italie © Alessio Becucci
Jamesonite pseudomorphosée en bindheimite de Cava del Ferro, Italie © Alessio Becucci
Bindheimite néoformée de Genna zinc melter slag, Allemagne © Michael Förch
Bindheimite néoformée de Genna zinc melter slag, Allemagne © Michael Förch
Bournonite pseudomorphosée en bindheimite du Loiras, Hérault, France © Alain Tuel
Bournonite pseudomorphosée en bindheimite du Loiras, Hérault, France © Alain Tuel

La bindheimite dans le Monde

Ses gisements sont nombreux. La bindheimite se rencontre en beaux ensembles à Djebel Nador (Algérie), dans de nombreux gisements américains comme à Lovelock et Arabia (Nevada), Tintic (Utah), dans les chapeaux de fer des filons polymétalliques anglais des Cornouailles (St. Endellion) et du Cumberland (Calbeck), en Italie, au Japon, etc...


La bindheimite en France

En France, la bindheimite est identifiée dans l'indice des Cougnasses, près d'Orpierre (Hautes-Alpes) où elle édifie des agrégats fibroradiés de 2 cm en pseudomorphose de sulfosels. La bindheimite est aussi connue aux Malines (Gard) et à Usclas-du-Bosc (Hérault).

Les macles et cristallisations spéciales

Pas de macle connue pour cette espèce minérale.

Les faux et traitements

Pas de faux ou de traitements recensés pour cette espèce minérale.



Dureté : 4 à 4,5
Densité : 4,6 à 8,4
Cassure : Conchoïdale
Trace : Blanc à jaune




TP : Translucide à opaque
IR : 1,84 à 1,87
Biréfringence : 0
Caractère optique : Aucun
Pléochroïsme : Aucun
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acide nitrique et chlorhydrique

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/