Brannérite - Encyclopédie

Brannérite de Power Station, Sportgastein, Autriche © Stephan Wolfsried

    Classe : Oxydes et hydroxydes
    Sous-classe : Oxydes
    Système cristallin : Monoclinique
    Chimie : (U,Ca,Y,Ce)(Ti,Fe)2O6
    Abondance : Peu fréquent

La brannérite est un minéral découvert dans les placers d'Idaho. L'uranium y est fortement oxydé sous forme de U6+, et fréquemment remplacé par du calcium (plus de 3% de CaO), du thorium (13% de ThO2), du cérium (7% de Ce2O3), et de l'yttrium (6,5% d'Y2O3). Son nom lui a été donné en l'honneur de Casper Branner, professeur de Géologie et président de l'Université de Stanford. On la rencontre dans les pegmatites granitiques et dans certains filons hydrothermaux ainsi que dans les alluvions qui leurs sont associées (Blind River, Ontario, Canada). C'est un minéral fréquemment métamicte de teinte variable, noire à brun-jaune, parfois noir-verdâtre ou jaune-orangé. Les cristaux sont allongés, orthorhombiques, souvent aplatis sur {010}. Elle constitue parfois un minerai d'uranium, notamment en alluvions.

Photo principale : Brannérite de Power Station, Sportgastein, Autriche © Stephan Wolfsried

La brannérite dans le Monde

Brannérite et or natif de La Gardette, Isère, France © Yannick Vessely
Les pegmatites granitiques potassiques ont fourni les plus gros cristaux : des individus métamictes jusqu'à 30 cm pesant plusieurs kilos (Fuente Ovejuna et Hornachuelos, Andalousie, Espagne) ou de grands cristaux jaune-orangé (gîte australien de Crocker's Well). Dans ces gisements pegmatitiques, la brannérite est associée à l'uraninite et à l'ilménite. La brannérite est aussi connue dans des filons hydrothermaux où elle se présente en aiguilles noires d'à peine 1 cm, striées selon l'allongement comme dans les fissurations à or et uranium du gisement de cobalt de Bou-Azzer (Maroc).

La brannérite en France

En France, les filons aurifères de la Gardette (Isère) et le gîte à cuivre-molybdène de Château-Lambert (Haute-Saône) ont produit des aiguilles centimétriques, associés à l'or natif et l'uraninite.

Photo de droite : Brannérite et or natif de La Gardette, Isère, France © Yannick Vessely

Les macles

Pas de macle connue pour cette espèce minérale.

Les faux et traitements

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale.



Dureté : 4,5 à 5,5
Densité : 4,2 à 5,4
Cassure : Conchoïdale
Trace : Marron-jaune à marron-vert




TP : Opaque
IR : 2,23 à 2,3
Biréfringence : -
Caractère optique : -
Pléochroïsme : Aucun
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acide sulfurique

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Forte

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/