Chénevixite - Encyclopédie

Chénevixite de Christiana Mine, Laurion, Grèce © Fritz Schreiber

    Classe : Phosphates, arséniates, vanadates
    Sous-classe : Arséniates hydratés
    Système cristallin : Monoclinique
    Chimie : Cu2Fe2(AsO4)2(OH)4 H2O
    Abondance : Assez fréquent

La chénevixite est un arséniate hydraté de fer et de cuivre assez largement distribué dans la zone d'oxydation de certains gîtes hydrothermaux polymétalliques à cuivre, mais toujours en très faibles quantités. Elle accompagne d'autres minéraux secondaires de cuivre (arséniates et carbonates notamment). Son nom lui a été donné en l'honneur du chimiste français Richard Chenevix qui a effectué la première analyse de ce minéral. Elle se présente en cristaux tabulaires de petites taille (moins de 0,5 mm), ordinairement rassemblés en incrustations microcristallines terreuses ou en agrégats sphéroïdaux parfois aciculaires, de couleur vert-jaune à vert sombre.

Photo principale : Chénevixite de Christiana Mine, Laurion, Grèce © Fritz Schreiber

Chénevixite de Tsumeb, Namibie © Mariusz Oleszczuk
Chénevixite de Tsumeb, Namibie © Mariusz Oleszczuk
Bariopharmacosiderite pseudomorphosée en chénevixite de Clara Mine, Allemagne © Michael Förch
Bariopharmacosiderite pseudo. chénevixite de Clara Mine, Allemagne © Michael Förch
Chénevixite de Clara Mine, Allemagne © Stephan Wolfsried
Chénevixite de Clara Mine, Allemagne © Stephan Wolfsried
Chénevixite de la mine Tistoulet, Aude, France © Christian Berbain
Chénevixite de la mine Tistoulet, Aude, France © Christian Berbain

La chénevixite dans le Monde

La chénevixite est connue dans les gisements des Cornouailles anglaises, de l'Utah et du Nevada, d'Australie, du Chili, du Mexique et de Tsumeb (Namibie).

La chénevixite en France

En France, la chénevixite est signalée à la mine Tistoulet près de Narbonne (Aude), au Kaymar (Aveyron) et à Cap Garonne (Var).

Les macles et cristallisations spéciales

Pas de macle connue pour cette espèce minérale. Peut pseudomorphoser la bariopharmacosidérite à la Mine Clara (Allemagne) notamment.

Les faux et traitements

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale.



Dureté : 3,5 à 4,5
Densité : 4,38
Cassure : Sub-conchoïdale
Trace : Vert-jaune




TP : Translucide à transparent
IR : 1,920 à 2,040
Biréfringence : 0,120
Caractère optique : Biaxe +
Pléochroïsme : Faible
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acides

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/