Connellite - Encyclopédie

Connellite de Penberthy Croft Mine, St Hilary, Cornwall, Angleterre © Steve Rust

    Classe : Halogénures
    Sous-classe : Oxychlorures
    Système cristallin : Hexagonal
    Chimie : Cu19Cl4(SO4)(OH)32 3H2O
    Abondance : Rare

La connellite est un sulfate hydraté de la zone d'oxydation des gisements de cuivre, elle est aussi présente en néoformations dans les scories de fonderie. Elle a été nommée ainsi en l'honneur de l'écossais Arthur Connell, professeur à l'Université de St Andrews et qui fut le premier à l'étudier. Elle se présente en agrégats touffus ou radiés de fins cristaux aciculaires striés, d'une belle couleur bleu azur à bleu roi, parfois bleu-vert.

Photo principale : Connellite de Penberthy Croft Mine, St Hilary, Cornwall, Angleterre © Steve Rust

Connellite de Gold Hill Mine, Utah, USA © Storm Sears
Connellite de Gold Hill Mine, Utah, USA © Storm Sears
Connellite des scories de Sitio de  Cobre Mine, Portugal © Pedro Alves
Connellite des scories de Sitio de  Cobre Mine, Portugal © Pedro Alves
Connellite de la Mine Clara, Allemagne © Jean-Paul Fayard
Connellite de la Mine Clara, Allemagne © Jean-Paul Fayard
Connellite de Montroc, Tarn, France © Pascale et Daniel Journet
Connellite de Montroc, Tarn, France © Pascale et Daniel Journet

La connellite dans le Monde

C'est un minéral secondaire rare, connu en magnifiques agrégats feutrés dans les mines des Cornouailles Anglaises, notamment Wheal Gorland, près de Gwennap, et à Likasi, dans le Katanga congolais. De bons échantillons ont également été découverts dans les zones superficielles de mines de cuivre américaines (Bisbee, Majuba Hill, Gold Hill, etc...). Elle est aussi signalée à la Mine Clara (Allemagne) et dans de très nombreux autres gisements.

La connellite en France

En France, la connellite est connue à Fontana Rossa, près de Ghisoni (Haute-Corse), à Cap Garonne (Var), à Chessy (Rhône), aux mines de Vaulry (Haute-Vienne), à la mine Tistoulet (Aude), au Kaymar et à Villefranche-de-Rouergue (Aveyron) et à Montroc (Tarn). Elle a aussi été signalée dans les scories du Crozet (Loire) et de Poullaouen (Finistère).

Les macles et cristallisations spéciales

Pas de macle connue pour cette espèce minérale.

Les faux et traitements

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale.



Dureté : 3
Densité : 3,36
Cassure : Irrégulière
Trace : Bleu clair




TP : Transparent
IR : 1,724 à 1,758
Biréfringence : 0,026
Caractère optique : Uniaxe +
Pléochroïsme : Aucun
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acides et ammoniac

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/