Mercure - Encyclopédie

Mercure de Socrates Mine, Californie, USA © Eugene & Sharon Cisneros

    Classe : Eléments
    Sous-classe : Métaux
    Système cristallin : rhomboédrique
    Chimie : Hg
    Abondance : Rare

Bien que liquide jusqu'à -39°C, le mercure natif est considéré comme un minéral. Il déroge ainsi à la définition même du minéral qui stipule que tout minéral doit être solide à la température ambiante. En étendant cette dérogation, l'eau serait classé dans les minéraux car la glace présente toutes les propriétés d'un minéral. Le mercure est toujours légèrement argentifère, annonçant la moschellandsbergite et les autres amalgames. Le mercure est un minéral hydrothermal des gîtes de basse température, il est également présent dans les dépôts de sources chaudes. C'est un minéral connu depuis l'Antiquité et mentionné par Theophrastus en 315 av. J.-C.. L'éthymologie de ce nom peut se rapporter au Mercure de la mythologie romaine, messager et voyageur, il serait une allusion au caractère liquide, donc mouvant du minéral. On peut aussi relier ce terme au latin mercurius utilisé par les alchimistes pour désigner à la fois le métal et la planète. Il est également le symbole chimique du latin hydrargyrium (Hg) : argent liquide. A -39°C, le mercure cristallise en petits rhomboèdres. Il présente un fort éclat métallique, est très brillant, et possède une couleur blanc d'étain, ainsi qu'une très forte densité, proche de 14. Le mercure natif est un minerai accessoire de mercure, qui accompagne en petites quantités le cinabre, le minerai essentiel de ce métal.

Photo principale : Mercure de Socrates Mine, Californie, USA © Eugene & Sharon Cisneros

Mercure et cinabre d'Almadén, Espagne © Gianfranco Soraci
Mercure et cinabre d'Almadén, Espagne © Gianfranco Soraci
Mercure et cinabre d'Almadén, Espagne © Juan Miguel Segura
Mercure et cinabre d'Almadén, Espagne © Juan Miguel Segura
Mercure de El Entredicho Mine, Espagne © Tony Peterson
Mercure de El Entredicho Mine, Espagne © Tony Peterson
Mercure de Za banami prospect, Slovaquie © Martin Stevco
Mercure de Za banami prospect, Slovaquie © Martin Stevco

Le mercure dans le Monde

Le mercure natif est un minéral présent dans de nombreux gisements de mercure où ils se forme par décomposition du cinabre. Il s'y présente en gouttelettes associées le plus souvent au cinabre et à divers minéraux secondaire de mercure. Il est rarement présent en quantités significatives sauf dans la grande mine d'Almadén (Espagne) où le mercure coule littéralement lors de l'abattage du minerai et de la fragmentation des échantillons. Le mercure natif est aussi présent dans les mines de mercure californiennes (New Almaden, New Idria), à Idrija (Slovénie) et à Landsberg (Allemagne).

Le mercure en France

En France, la mercure est signalé à Chessy (Rhône) et à Belligné (Loire-Atlantique).

Les macles et cristallisations spéciales

Pas de macle connues pour cette espèce minérale.

Les faux et traitements

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale.



Dureté : -
Densité : 13,59
Cassure : Aucune
Trace : Aucune




TP : Opaque
IR : -
Biréfringence : -
Caractère optique : -
Pléochroïsme : Aucun
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acide nitrique

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/