Montgomeryite - Encyclopédie

Montgomeryite de Tip Top Mine, Dakota du Sud, USA © Jason B. Smith

    Classe : Phosphates, arséniates, vanadates
    Sous-classe : Phosphates hydratés
    Système cristallin : Monoclinique
    Chimie : Ca4MgAl4(PO4)6(OH)4 12H2O
    Abondance : Peu fréquent

La montgomeryite est un phosphate secondaire qui se forme à la fin de la séquence d'oxydation des nodules de phosphates des pegmatites granitiques et des formations sédimentaires phosphatées : sa genèse requiert donc des conditions oxydantes poussées. Elle a été nommée ainsi en l'honneur du Professeur de Minéralogie, Arthur Montgomery, qui fut le premier à reconnaître le minéral en tant que nouvelle espèce. La montgomeryite se présente en fines lamelles striées terminées par des pyramides, de 5 mm maximum, fréquemment groupées en agrégats subparallèles, en masses ou en incrustations de lamelles grossières. La teinte est extrêmement variable, d'incolore à vert foncé, en passant par le jaune, le rouge ou le vert pâle.


Photo principale : Montgomeryite de Tip Top Mine, Dakota du Sud, USA © Jason B. Smith

Montgomeryite de Tip Top Mine, Dakota du Sud, USA © Tom Loomis
Montgomeryite de Tip Top Mine, Dakota du Sud, USA © Tom Loomis
Montgomeryite de Elvira Mine, Catalogne, Espagne © Christophe Boutry
Montgomeryite de Elvira Mine, Catalogne, Espagne © Christophe Boutry
Montgomeryite de Elvira Mine, Catalogne, Espagne © Christophe Boutry
Montgomeryite de Elvira Mine, Catalogne, Espagne © Christophe Boutry
Montgomeryite de Iron Monarch, Iron Knob, Australie © Stephan Wolfsried
Montgomeryite de Iron Monarch, Iron Knob, Australie © Stephan Wolfsried

La montgomeryite dans le Monde

On rencontre la montgomeryite associée à d'autres phosphates (crandallite, variscite, triphyllite...) dans de nombreuses pegmatites à phosphates. Les plus beaux échantillons viennent probablement des pegmatites américaines du Dakota du Sud (Tip Top, Etta, etc...), mais la montgomeryite est aussi présente dans les pegmatites de Mangualde et Bandada (Portugal), de Lavra da Ilha (Minas Gerais, Brésil) et de Sandamap (Namibie). De bons spécimens ont été rencontrés associés à la crandallite dans les nodules de variscite de Fairfield (Utah), ainsi que dans la mine de fer à phosphates de Iron Monarch, près de Iron Knob et dans la carrière de phosphate de Moculta (Australie).

La montgomeryite en France

La montgomeryite n'est pas présente dans le sous-sol français.

Les macles et cristallisations spéciales

Pas de macle connue pour cette espèce minérale.

Les faux et traitements

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale.



Dureté : 4
Densité : 2,53
Cassure : Indéterminée
Trace : Blanc verdâtre pâle




TP : Translucide à transparent
IR : 1,572 à 1,582
Biréfringence : 0,010
Caractère optique : Biaxe -
Pléochroïsme : Faible
Fluorescence : Aucune


Solubilité : -

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/