Parnauite - Encyclopédie

Parnauite de Majuba Hill, Vevada, USA © Uwe Haubenreisser

    Classe : Phosphates, arséniates, vanadates
    Sous-classe : Arséniates anhydres
    Système cristallin : Orthorhombique
    Chimie : Cu9(AsO4)2(SO4)(OH)10 7H2O
    Abondance : Peu fréquent à rare

La parnauite est un arséniate complexe de cuivre, admettant des groupements SO4 dans sa structure cristalline. C'est un minéral secondaire présent dans la zone d'oxydation des gîtes à cuivre en même temps que de nombreux autres minéraux secondaires de cuivre et d'arsenic (malachite, spangolite, scorodite, chrysocolle...). Elle a été nommée ainsi en l'honneur du collectionneur de minéraux John J. Parnau qui fit connaître les minéraux de la mine de Majuba Hill (Nevada), localité-type de la parnauite. Elle se présente en cristaux lamellaires souvent réunies en rosettes ou en agrégat flabelliforme, de couleur verte à bleu pâle. La parnauite constitue aussi des écailles et des incrustations compactes.

Photo principale : Parnauite de Majuba Hill, Vevada, USA © Uwe Haubenreisser

Parnauite de la Mine Clara, Allemagne © Stephan Wolfsried
Parnauite de la Mine Clara, Allemagne © Stephan Wolfsried
Parnauite de St Hilary, Cornouailles, Angleterre © Steve Rust
Parnauite de St Hilary, Cornouailles, Angleterre © Steve Rust
Parnauite de Lubietová, Slovaquie © Bohuslav Bures
Parnauite de Lubietová, Slovaquie © Bohuslav Bures
Parnauite de Cap Garonne, Var, France © Pascal Chollet
Parnauite de Cap Garonne, Var, France © Pascal Chollet

La parnauite dans le Monde

La mine de Majuba Hill (Nevada) a livré des cristaux lamellaires de 3 mm, groupés en rosettes, considérés comme les meilleurs spécimens connus. La parnauite est également présente dans plusieurs autres mines américaines, mais semble particulièrement commune dans la zone d'oxydation des filons cuprifères des Cornouailles anglaises (Gwennap, Camborne, Saint-Hilary...) et dans les filons polymétalliques allemands (Mine Clara). Elle est par ailleurs signalée à Tsumeb (Namibie) et dans le Laurion (Grèce).

La parnauite en France

En France, la parnauite est décrite en cristaux infra-millimétriques à Cap Garonne (Var), au Kaymar (Aveyron), à Salsigne et à la mine Tistoulet (Aude), à Faymont (Vosges), à Vaulry (Haute-Vienne) et à la mine Hubac de Jourdan (Alpes-Maritimes).

Les macles et cristallisations spéciales

Pas de macle connue pour cette espèce minérale.

Les faux et traitements

Pas de faux répertorié pour cette espèce minérale.



Dureté : 2
Densité : 3,09
Cassure : Indéterminée
Trace : Indéterminée



TP : Translucide
IR : 1,680 à 1,712
Biréfringence : 0,032
Caractère optique : Biaxe +
Pléochroïsme : Faible
Fluorescence : Aucune


Solubilité : -

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/