Pyromorphite - Encyclopédie

    Classe : Phosphates
    Sous-classe : Phosphate anhydre
    Système cristallin : Hexagonal
    Chimie : Pb5(PO4)3Cl
    Abondance : Fréquent

La pyromorphite est un minéral secondaire des zones d'oxydation des gisements plombifères, le phosphore necessaire à sa formation provenant de l'apatite des roches avoisinantes. Elle appartient justement au groupe de l'apatite et constitue le pôle phosphore de la série pyromorphite-mimétite-vanadinite. Son nom vient du grec puros (le feu) et morphê (la forme) à cause de l'aspect adopté par les cristaux fondus. La pyromorphite est de couleurs variables parfois vives : jaune, orange, brune ou verte. Les cristaux sont en général hexagonaux, fréquement caverneux pouvant évoluer jusqu'au faciès aciculaire parfois botryoïdal. De par ses couleurs, la pyromorphite est très recherchée des collectionneurs, c'est aussi un minerai annexe de plomb.

Pyromorphite orange de Bunker Hill Mine, Idaho, USA
Pyromorphite verte de Pingtouling Mine, Guangdong Province, Chine
Pyromorphite de Daoping Lead-Zinc Mine, Chine
Pyromorphite botryoïdale d'Asprières, Aveyron, France

La pyromorphite dans le Monde

Les plus beaux spécimens de pyromorphite proviennent des gisements chinois, de la mine de plomb de Daoping et de Pingtouling où des cristaux vert gazon brillants centimétriques peuvent recouvrir des surfaces de plusieurs mètres carrés tandis que des cristaux individuels peuvent dépasser les 5 cm. La mine de Bad Ems en Allemagne a également fourni de magnifiques cristaux bruns hexagonaux de 5 cm groupés en masses de plusieurs dizaines de kilos ainsi que des cristaux verts en barillets (faciès campylite). La mine de Bunker Hill (Idaho, USA) a produit des cristaux ert-jaune à vert gazon atteignant les 3 cm et des groupements sphériques jaune-orangé. Les gisements de plomb britanniques (Leadhills en Ecosse et Caldbeck Fells dans le Cumberland) sont aussi connus pour leurs cristaux centimétriques vert gazon. De superbes cristaux bruns on été extraits de la mine slovaque de Mezica (République Tchèque) et de très bons cristaux verts de de Pribram. Les parties superficielles des deux Broken Hill (Australie et Zambie) ont également donné de grands cristaux bruns.

La pyromorphite en France

La pyromorphite est très présente sur le territoire français qui compte parmis les meilleurs gisements mondiaux avec notamment la célèbre mine des Farges en Corrèze qui a produit de superbes cristaux jusqu'à 3 cm vert olive à vert gazon caverneux, parfois bruns. L'ancienne mine d'Huelgoat dans le Finistère a donné de gros cristaux bruns et la petite mine de Vézis des cristaux de 2 cm. Plus anecdotique, il faut aussi noter les gisemens d'Asprières (Aveyron), St-Salvy (Tarn), Pontgibaud (Puy-de-Dôme), Echassières (Allier), etc...

Pyromorphite des Farges, Corrèze, France - (Photo P. CMOLIK)
Pyromorphite des Farges, Corrèze, France
Pyromorphite brune d'Echassières, Allier, France
Pyromorphite aciculaire de St-Salvy, Tarn, France

Les macles et cristallisations spéciales

Deux macles existent pour la pyromorphite mais elles sont très rares et non observables. 

Les cristaux de pyromorphite peuvent être parfois remplacés par de la galène, notamment sur les gisements allemands et bretons. Une très belle découverte chinoise de 2015 a fait état de gros cristaux, jusqu' 5 cm, transformés en plumbogummite bleu pâle (photo de droite). De superbes groupes ont pu constituer des pièces de plusieurs kilos.

Les faux et arnaques

Pas de faux recencé pour cette espèce minérale.



Dureté : 3,5 à 4
Densité : 7,04
Cassure : Irrégulière  sub-conchoïdale
Trace : Blanc, gris, jaune


 


TP : Opaque à translucide
IR : 2,058 à 2,048
Biréfringence : 0,010
Caractère optique : Uniaxe -
Pléochroïsme : Faible
Fluorescence : Jaune à orange (rare)


Solubilité : Acide nitrique et eau carbonatée ou chlorée

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune