Aegyrine - Encyclopédie

Aegyrine du Mont Malosa, Malawi

    Classe : Silicates
    Sous-classe : Inosilicates
    Système cristallin : Monoclinique
    Chimie : NaFeSi2O6
    Abondance : Fréquent


L'aegyrine est un pyroxène sodique caractéristique des roches alcalines, principalement des syénites néphéliniques, des carbonatites et des pegmatites associées, où il est un accompagnateur fidèle des amphiboles sodiques. C'est aussi un constituant accessoire de roches ayant subi un métamorphisme poussé (schistes bleus, granulites). Elle tire son nom de Aegir le dieu scandinave de la mer. Ses cristaux sont prismatiques à aciculaires, avec les faces du prisme striées verticalement et les terminaisons très aigües ; ils peuvent atteindre 35 cm et sont couramment disposés en aigrettes ou en agrégats rayonnés. La couleur est habituellement noir verdâtre, vert foncé, plus rarement brun rougeâtre. C'est un minéral qui ne présente pas d'utilisation spécifique, certains cristaux ont pu être taillés en gemmes facettées pour la collection (photo ci-dessous).

L'aegyrine dans le Monde

Aegyrine taillée
Les plus beaux spécimens proviennent des massifs de roches alcalines. Les pegmatites alcalines du Mont St-Hilaire (Québec, Canada) livrent de superbes cristaux prismatiques lancéolés de taille décimétriques associés à la sérandite. Les massifs de syénites néphéliniques de Kola (Lovozero et Khibiny) et ceux du Langesundsfjord, dans le sud de la Norvège, recèlent également de grands cristaux. Enfin, le complexe alcalin d'Ilimausaq, dans la région de Narsarssuak (Groenland), produit de superbes rosettes d'aegyrine associées à la néphéline et à l'eudialyte. Au nombre des plus grands cristaux connus, qui dépassent les 20 cm, il faut citer les magnifiques spécimens extraits des pegmatites du Mont Malosa au Malawi (photo principale).

L'aegyrine en France

En France, l'aegyrine est connue dans le granite d'Ota, en Corse du Sud ainsi qu'au Bras de Cilaos sur l'Île de la Réunion en microcristaux.

Les macles et cristallisations spéciales

Macle connue sur {100} mais très rare.

Les faux et arnaques

Pas de faux recensé pour cette espèce.



Dureté : 6
Densité : 3,5 à 3,6
Cassure : Irrégulière
Trace : Jaune-gris




TP : Opaque à transparent
IR : 1,720 à 1,839
Biréfringence : 0,037 à 0,061
Caractère optique : Biaxe -
Pléochroïsme : Visible
Fluorescence : Aucune


Solubilité : faiblement attaqué par les acides

Magnétisme : Paramagnétique
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/