Conichalcite - Encyclopédie

Conichalcite de Gold Hill Mine, Utah, USA © Stephan Wolfsried

    Classe : Phosphates, arséniates, vanadates
    Sous-classe : Arséniates anhydres
    Système cristallin : Orthorhombique
    Chimie : CaCu(AsO4)(OH)
    Abondance : Peu fréquent

La conichalcite est un arséniate secondaire assez commun de la zone d'oxydation des gisements cuprifères riches en arsenic, associée à la tyrolite, la lavendulanite et l'olivénite. Son nom vient du grec konis (poussière) et khalkos (cuivre) en référence à son habitus et à sa composition chimique. Ses cristaux sont extrêmement rares et toujours minuscules, prismatiques courts, ou isométriques. La conichalcite se présente généralement en globules brillants inframillimétriques et en incrustations botryoïdales ou mamelonnées à structure fibroradiée. Sa couleur, vert pomme, vert d'herbe, ou vert pistache, est caractéristique.

Photo principale : Conichalcite de Gold Hill Mine, Utah, USA © Stephan Wolfsried

Conichalcite de Tintic Mine, Utah, USA © Jerry A. Baird
Conichalcite de Tintic Mine, Utah, USA © Jerry A. Baird
Conichalcite de Cerro Minado Mine, Andalousie, Espagne © Miguel Segura
Conichalcite de Cerro Minado Mine, Andalousie, Espagne © Miguel Segura
Conichalcite de Cabeça Alta Mine, Évora, Portugal © Pedro Alves
Conichalcite de Cabeça Alta Mine, Évora, Portugal © Pedro Alves
Cookéite de Paris, Maine, USA © Peter Cristofono
Conichalcite de Valzergues, Aveyron, France © Patrice Queneau

La conichalcite dans le Monde

Les meilleurs cristaux connus viennent des Etats-Unis. La mine de Higgins (Bisbee, Arizona) a donné des cristaux millimétriques considérés comme les meilleurs au monde, tandis que les mines de l'Utah (Tintic, Gold Hill, etc...) fournissent d'abondants agrégats sphérolitiques mamelonnés groupés en incrustations, résultant de l'altération d'énargite. Les gisements de cuivre du Mexique (Mapimi notamment), de Namibie (Tsumeb) et d'Iran (Talmessi) ont donné des globules vert pomme composant des spécimens de bonne qualité.

La conichalcite en France

En France, on retrouve la conichalcite en sphérules de 1 mm de diamètre relativement abondament à la mine de Cap Garonne (Var), sur certaines fluorines de Valzergues (Aveyron) ainsi que des incrustations vert pomme à Anozel (Vosges), à la carrière St Estèbe près de Narbonne (Aude)

Les macles et cristallisations spéciales

Une macle rare est connue sur {001}.

Les faux et traitements

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale.



Dureté : 4,5
Densité : 4,33
Cassure : Irrégulière
Trace : Gris-blanc




TP : Translucide à transparent
IR : 1,778 à 1,846
Biréfringence : 0,034
Caractère optique : Biaxe (+/-)
Pléochroïsme : Visible
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acide nitrique et acide chlorhydrique

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/