Demesmaekérite - Encyclopédie

Demesmaekérite de Musonoi Mine, Kolwezi, République Démocratique du Congo © Stephan Wolfsried

    Classe : Oxydes et hydroxydes
    Sous-classe : Sélénites d'uranyle
    Système cristallin : Triclinique
    Chimie : Pb2Cu5(UO2)2(SeO3)6(OH)6 2H2O
    Abondance : Très rare

L'apparition de la demesmaekérite et des autres sélénites d'uranium requiert la présence conjointe de quantités suffisantes de sélénium et d'uranium dans un même gisement. Ces conditions ne sont qu'exceptionnellement réunies ce qui explique la grande rareté de ces minéraux, au nombre de quatre seulement (guilleminite, demesmaekérite, derriksite et marthozite), et leur présence dans seulement trois gisements. Elle a été nommée ainsi en l'honneur du géologue belge Gaston Demesmaeker. La demesmaekérite forme des cristaux allongés ou tabulaires de teinte vert bouteille, atteignant 1 mm. Elle se déshydrate facilement pour virer au brunâtre.

Photo principale : Demesmaekérite de Musonoi Mine, Kolwezi, République Démocratique du Congo © Stephan Wolfsried

Demesmaekérite de Musonoi Mine, Kolwezi, R.D. Congo © Stephan Wolfsried
Demesmaekérite de Musonoi Mine, Kolwezi, R.D. Congo © Stephan Wolfsried
Demesmaekérite de Musonoi Mine, Kolwezi, R.D. Congo © Stephan Wolfsried
Demesmaekérite de Musonoi Mine, Kolwezi, R.D. Congo © Stephan Wolfsried
Demesmaekérite de Musonoi Mine, Kolwezi, R.D. Congo © Chuck Adan
Demesmaekérite de Musonoi Mine, Kolwezi, R.D. Congo © Chuck Adan
Demesmaekérite de Musonoi Mine, Kolwezi, R.D. Congo © Vandall Thomas King
Demesmaekérite de Musonoi Mine, Kolwezi, R.D. Congo © Vandall Thomas King

La demesmaekérite dans le Monde

Elle est connue dans la zone d'oxydation du gisement de cuivre et cobalt de Musonoï (République Démocratique du Congo) qui a fourni les meilleurs spécimens. Le sélénium provient de l'altération d'une digénite sélénifère et l'uranium de la dissolution de rares minéraux uranifères. On la retrouve aussi à Zálesí (République Tchèque) ainsi qu'à la mine Eureka (Espagne).

La demesmaekérite en France

La demesmaekérite n'est pas présente dans le sous-sol français.

Les macles et cristallisations spéciales

Pas de macle connue pour cette espèce minérale.

Les faux et traitements

Pas de faux répertorié pour cette espèce minérale.



Dureté : 3 à 4
Densité : 5,28
Cassure : Indéterminée
Trace : Verte




TP : Translucide à opaque
IR : 1,835 à 1,910
Biréfringence : 0,075
Caractère optique : Biaxe +
Pléochroïsme : Visible
Fluorescence : Aucune


Solubilité : -

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Moyenne

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies