Églestonite - Encyclopédie

Églestonite de Backofen Mine, Landsberg, Obermoschel, Nordpfälzer Land, Donnersbergkreis, Allemagne © Stephan Wolfsried

    Classe : Halogénures
    Sous-classe : Oxychlorures
    Système cristallin : Cubique
    Chimie : Hg6Cl3O(OH)
    Abondance : Rare

L'églestonite est un oxychlorure rare que l'on rencontre dans la zone d'oxydation superficille des gisements de mercure, notamment en région désertique. Elle résulte d'une altération du cinabre dans un milieu riche en chlorures : ceux-ci peuvent être apportés par des évaporites affleurantes ou par l'air salin si le gisement est proche de la mer. Elle a été nommée ainsi en l'honneur de Thomas Egleston, fondateur de l'École des Mines de Columbia et qui fut également professeur de minéralogie et de métallurgie. L'églestonite se présente en cristaux dodécaédriques, parfois cubiques, octaédriques, voire aciculaire, souvent striés parallèlement aux arêtes. L'églestonite est également souvent massive. C'est un minéral brun-orangé à brun-jaunâtre, virant au noir par exposition à la lumière, avec un fort éclat adamantin. De faible dureté (2,5) il est toutefois très dense (plus de 8). Outre le cinabre, il est pratiquement toujours accompagnés de calomel, un autre chlorure de mercure, de terlinguaïte et de mercure natif.

Photo principale : Églestonite de Backofen Mine, Landsberg, Obermoschel, Nordpfälzer Land, Donnersbergkreis, Allemagne © Stephan Wolfsried

L'églestonite dans le Monde

Églestonite de McDermitt Mine, Opalite Mining District, Humboldt County, Nevada, USA © Brent Thorne
Les gisements d'églestonite sont pratiquement les mêmes que ceux à calomel et terlinguaïte, ces minéraux se formant dans des conditions analogues. Les gisements les plus célèbres sont ceux d'Almaden (Espagne) et de Terlingua (Texas), mais de bons spécimens proviennent également d'Allemagne (Landsberg), du Nevada et de Californie (New Idria).

Photo de droite : Églestonite de McDermitt Mine, Opalite Mining District, Humboldt County, Nevada, USA © Brent Thorne

L'églestonite en France

L'églestonite n'est pas présente dans le sous-sol français.

Les macles et cristallisations spéciales

Pas de macle connue pour cette espèce minérale.

Les faux et traitements

Pas de faux répertorié pour cette espèce minérale.



Dureté : 2,5
Densité : 8,3 à 8,4
Cassure : Irrégulière à conchoïdale
Trace : Jaune à jaune-vert




TP : Translucide
IR : -
Biréfringence : 0
Caractère optique : Aucun
Pléochroïsme : Aucun
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acides

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies