Fer - Encyclopédie

Météorite métallique (Muonionalusta, Suède) avec figures de Widmanstätten © R. Tanaka

    Classe : Elements
    Sous-classe : Métaux
    Système cristallin : Cubique
    Chimie : Fe
    Abondance : Rare

Très rare dans les roches terrestres, le fer est surtout présent dans les météorites métalliques. Le fer terrestre est un minéral primaire rare des coulées basaltiques, et un minéral secondaire formé par réduction de minéraux ferrifères au contact de matière organique. Il contient fréquemment du nickel : rarement plus de 3% dans les fers "terrestres", jusqu'à 7% dans les fer météoritiques. Il passe alors progressivement à un autre minéral : la kamacite. Son nom vient du latin ferrum (fer). Les cristaux de fer sont très rares et mal formés : le fer se présente essentiellement sous forme de grains ou de paillettes, parfois en plaques et en masses atteignant jusqu'à 25 tonnes, recouvertes d'une croûte oxydée. Le fer natif terrestre est très rare à la surface de la Terre, cependant le fer météoritique a représenté la première source de fer à disposition des Hommes qui en ont fabriqué outils et armes. Actuellement le fer natif n'est qu'une curiosité minéralogique, trop marginal pour constituer un minerai de fer, rôle qui est assuré presque en totalité par la magnétite et l'hématite. L'industrie du fer est indissociable de celle de l'acier, alliage-roi de notre société et apparu chez les Hittites vers 1500 ans avant J.-C..

Photo principale : Météorite métallique (Muonionalusta, Suède) avec figures de Widmanstätten © R. Tanaka

Le fer dans le Monde

Fer natif de l'île Disko, Qeqertalik, Groënland © Marc Gravel
Le gîte le plus connu de fer terrestre est l'île Disko (Groënland), découvert en 1870 mais connu des esquimaux depuis bien plus longtemps ; ces derniers fabriquaient harpons, et autres objets de chasses et de pêche avec. Des masses dépassant les 20 tonnes y ont été exploitées. Le gisement de Bühl (Allemagne) a également fourni des masses de plusieurs kilos. Les météorites métalliques ("sidérites ou "météorite de fer") sont constituées de fer natif (rare), mais surtout d'alliages de fer-nickel (la kamacite et la taénite pour l'essentiel). En plaque polie, après attaque acide, ces météorites montrent souvent des arrangements géométriques, les "figures de Widmanstätten" qui résultent de la croissance régulière de taénite autour de lamelles de kamacite. La célèbre météorite de Meteor Crater en Arizona, également appelée Canyon Diablo, est l'exemple le plus célèbre et aussi la plus grande masse connue de sidérite.

Photo de droite : Fer natif de l'île Disko, Qeqertalik, Groënland © Marc Gravel

Le fer en France

En France, le fer natif est signalé dans une enclave de schistes graphiteux d'une basanite au Mas Aubert (Gard) ainsi que dans les météorites ferreuses tombées sur le territoire.

Les macles et cristallisations spéciales

Des macles sont connues sur (111) et lamellaire selon {112}.

Les faux et traitements

Pas de faux répertorié pour cette espèce minérale.



Dureté : 4,5
Densité : 7,3 à 7,87
Cassure : Irrégulière
Trace : Grise




TP : Opaque
IR : -
Biréfringence : 0
Caractère optique : Aucun
Pléochroïsme : Aucun
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acide chlorhydrique

Magnétisme : Ferromagnétique
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies