Gédrite - Encyclopédie

Gédrite de Väster Silvberg, Smedjebacken, Dalarna County, Suède © Michael Roarke

    Classe : Silicates
    Sous-classe : Inosilicates
    Système cristallin : Orthorhombique
    Chimie : (Mg,Fe)5Al2(Si6Al2)O22(OH)2
    Abondance : Fréquent

La gédrite appartient au groupe des amphiboles orthorhombiques et forme deux séries avec la magnésiogédrite et la ferrogédrite. Autrefois classée comme variété d'anthophyllite ; la gédrite est maintenant considérée comme une espèce minérale à part entière qui se distingue de l'anthophyllite par de fortes teneurs en aluminium. C'est une amphibole des roches métamorphiques de moyen à haut degré, et des roches du métamorphisme de contact. Elle doit son nom à sa localité de découverte : la vallée de Héas près de Gèdre (Hautes-Pyrénées, France). La gédrite se présente généralement en masses fibreuses, parfois en agrégats asbestiformes (composant en partie l'amosite), rarement en cristaux prismatiques non terminés. Elle est brun verdâtre sombre à vert grisâtre foncé, parfois brune. Comme pour les autres amiantes, elle était utilisée dans le bâtiment, l'isolation, la fabrication de matériaux ignifuges, etc...

Photo principale : Gédrite de Väster Silvberg, Smedjebacken, Dalarna County, Suède © Michael Roarke

La gédrite dans le Monde

Gédrite de Chester, Middlesex County, Connecticut, USA © Harold Moritz
La gédrite est connue en beaux cristaux à Snarum (Norvège) et dans plusieurs sites des Etats-Unis, notamment Grafton (Maine) et Chester (Connecticut). Penge (Transvaal Nord, Afrique du Sud) abritait une exploitation industrielle de gédrite asbestiforme où les fibres atteignaient couramment 30 cm avec un record enregistré à 76 cm. Ce sont les plus grands spécimens connus.

Photo de droite : Gédrite de Chester, Middlesex County, Connecticut, USA © Harold Moritz

La gédrite en France

En France, la serpentinite altérée de Cau, près de Decazeville (Aveyron), a donné des cristaux de gédrite asbestiforme de 6 cm. Elle est aussi signalée dans les serpentinites et péridotites de Haute-Loire (Desges, Paulhac, Venteuges, Brioude, etc...) et à Gavarnie-Gèdre (Hautes-Pyrénées) sa localité type.

Les macles et cristallisations spéciales

Pas de macle connue pour cette espèce minérale.

Les faux et traitements

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale.



Dureté : 5,5 à 6
Densité : 3,15 à 3,26
Cassure : Fibreux
Trace : Blanc




TP : Translucide à transparent
IR : 1,671 à 1,690
Biréfringence : 0,019
Caractère optique : Biaxe -
Pléochroïsme : Faible
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Insoluble

Magnétisme : Paramagnétique
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies