Mélanophlogite - Encyclopédie

Mélanophlogite sur lussatite de la Mine des Rois, Dallet, Puy-de-Dôme,France

    Classe : Silicates
    Sous-classe : Tectosilicates
    Système cristallin : Quadratique
    Chimie : SiO2 n(C, H, O, S)
    Abondance : Très rare

La mélanophlogite est un silicate particulier dans lequel les vides disponibles entre les tétraèdres SiO4 sont occupés par des composés organiques et parfois du soufre, indispensable à la stabilité de l'édifice cristallin. Son nom vient du grec melanos (noir) et phlogai (brûler) car certains échantillons de ce minéral noicissent lorsqu'ils sont brûlés. Les cristaux sont rares (pseudocubes généralement millimétriques). La mélanophlogite se présente généralement en agrégats polycristallins arrondis aux formes complexes, évoquant des gouttes, et construisant des incrustations fines. Les composés organiques sont présents en quantités variables (7 à 12%). La mélanophlogite est incolore quand elle est pure, mais souvent jaune pâle à brun-rouge sombre, suite à la présence d'impuretés. C'est un minéral rare méconnu des collectionneurs qui ne présente pas d'utilisation particulière.

La mélanophlogite dans le Monde

C'est un minéral très rare de basse température cristallisant dans les gisements de soufre de Sicile (Racalmuto et Caltanissetta, où il se forme sur des cristaux de soufre), et dans les serpentines à carbonates (Mount Hamilton en Californie et Fortullino en Italie). On le connaît également dans un filon hydrothermal à rhodochrosite et pyrite recoupant le gisement de manganèse de Chvaletice en République Tchèque.

La mélanophlogite en France

Mélanophlogite sur lussatite de la Mine des Rois, Dallet, Puy-de-Dôme,France
Les meilleurs cristaux de mélanophlogite proviennent de France et plus particulièrement du Bassin de Limagne dans le Puy-de-Dôme. Ils peuvent former des pseudocubes individuels centimétriques et des groupes en empilement de plusieurs centimètres. On la retrouve systématiquement associée à la lussatite, aux calcédoines et au bitume sur le gisement de la Mine des Rois à Dallet.

Les macles

Pas de macle connue pour cette espèce minérale.

Les faux et arnaques

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale.



Dureté : 6,5 à 7
Densité : 2
Cassure : Conchoïdale
Trace : Blanche




TP : Translucide à transparent
IR : 1,425 à 1,457
Biréfringence : Très faible
Caractère optique : Uniaxe +
Pléochroïsme : Aucun
Fluorescence : Blanche


Solubilité : Acide fluorhydrique

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/