Azurite - Encyclopédie

Azurite de Kerrouchene, Khénifra Province, Meknès-Tafilalet Region, Maroc

    Classe : Carbonates, Nitrates, Borates
    Sous-classe : Carbonates anhydres
    Système cristallin : Monoclinique
    Chimie : Cu2(CO3)2(OH)2
    Abondance : Fréquent

L'azurite est un carbonate secondaire commun de la zone d'oxydation des gisements de cuivre ou il côtoie d'autres minéraux secondaires de cuivre tels que la malachite. Son nom vient du persan lazhward (bleu) par allusion à sa couleur, un superbe bleu nuit. C'est un minéral connu depuis l'Antiquité. Les cristaux sont la plupart du temps bien formés et de grande taille. Ils présentent des faciès variés, fréquemment tabulaires ou allongés, plus rarement prismatiques courts ou pseudorhomboédriques. Les faces sont souvents légèrement striées, les agrégats en rosettes de cristaux prismatiques sont plus anecdotiques. L'azurite est plus rarement présente massive, en concrétions ou stalactites. A noter que les cristaux d'azurite peuvent parfois être pseudomorphosés en malachite. L'azurite est un minéral très recherché des collectionneurs lorsque qu'elles se présente en beau cristaux. Elle fût également beaucoup utilisé dans l'art Européen du XVème au XVIIème siècle comme pigment ; broyée, elle servait à colorer céramiques et vitraux. Elle peut être taillée en cabochons pour la bijouterie joaillerie. Enfin elle peut constituer un minerai de cuivre intéressant dans la partie superficielle de certains gisements.

Photo principale : Azurite de Kerrouchene, Khénifra Province, Meknès-Tafilalet Region, Maroc

Cristal d'azurite flottant de Tsumeb, Namibie
Cristal d'azurite flottant de Tsumeb, Namibie
Rosette d'azurite de Bou Beker, Touissit, Maroc
Rosette d'azurite de Bou Beker, Touissit, Maroc
Azurite de Kerrouchene, Khénifra Province, Maroc
Azurite de Kerrouchene, Khénifra Province, Maroc
Azurite de Kerrouchene, Khénifra Province, Maroc
Azurite de Kerrouchene, Khénifra Province, Maroc

L'azurite dans le Monde

Des cristaux mythiques proviennent de Tsumeb (Namibie) et de Touissit (Maroc) qui ont respectivement livrés des prismes très brillants de 25 cm et des prismes décimétriques bleu profond sur gangue. De splendides cristaux (jusqu'à 8 cm) ont été découvert dans la partie superficielle des gisements de cuivre américain de Mammoth St-Anthony, Bisbee (Arizona) et de St-George (Utah). Parmi les gisements les plus remarquables citons également Shilu (Guangdong, Chine) qui a produit de spectaculaire rosettes de cristaux atteignant les 10 cm de diamètre, de Broken Hill (Australie) avec des cristaux de 8 cm et de Calabona (Sardaigne, Italie) pour ses cristaux brillants de 3 cm. Moins spectaculaire mais non pas moins original, il faut aussi noter les granites à cocardes d'azurite du Pakistan découverts et exploité ces dernières années pour l'ornementation et la joaillerie (photo de droite).
Cabochon de granite à azurite

L'Azurite en France

L'azurite est assez fréquente sur le territoire français, cependant le gisement le plus connu est celui de la mine bleue de Chessy dans le Rhône qui a livré des spécimens de plus de 5 cm connu sous l'appelation de chessylite, appelation aujourd'hui seulement parfois maintenue en France. On la retrouve également en plaquage dans la mine de cuivre de Cap Garonne (Var), et de manière plus anecdotique sur les gisements alpins, Les Mas Dieu (Gard), etc...

Azurite en boules de Chessy, Rhône, France
Azurite en boules de Chessy, Rhône, France
Macle en croix d'azurite de Kerrouchene, Maroc
Macle en croix d'azurite de Kerrouchene, Maroc
Macle d'azurite de Kerrouchene, Maroc
Macle d'azurite de Kerrouchene, Maroc
Azurite sur rhynchonelle fossile de Kerrouchene, Maroc
Azurite sur rhynchonelle fossile de Kerrouchene, Maroc

Les macles et cristallisations spéciales

Les macles d'azurite sont très rares, la macle la plus "commune" est la macle en croix que l'ont retrouve principalement sur le gisement de Kerrouchene au Maroc.

Les cristaux d'azurite sont assez souvent pseudomorphosés par la malachite. Ils peuvent aussi remplacer parfois certains fossiles.

Les faux et traitements

Certaines pierres taillées en cabochon pour la joaillerie peuvent avoir été reconstituées.



Dureté : 3,5 à 4
Densité : 3,7 à 3,8
Cassure : Conchoïdale
Trace : Bleu




TP : Opaque à transparent
IR : 1,730 à 1,838
Biréfringence : 0,108
Caractère optique : Biaxe +
Pléochroïsme : Moyen
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acides et ammoniaque

Magnétisme : Très faible
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/