Billiétite - Encyclopédie

Billiétite de Shinkolobwe Mine, Katanga, République Démocratique du Congo © Uwe Haubenreisser

    Classe : Oxydes et hydroxydes
    Sous-classe : Hydroxyde d'uranyle
    Système cristallin : Orthorhombique
    Chimie : Ba(UO2)6O4(OH)6 4H2O
    Abondance : Très rare

La billiétite est un minéral très rare de la zone d'oxydation des gisements d'uranium. C'est un compagnon d'autres minéraux secondaires d'uranium (becquerilite surtout, studtite, fourmariérite...) qui, comme elle, résultent de l'oxydation météorique de l'uraninite. Sa formation requiert cependant la présence de baryum dans l'encaissant. En l'absence de cet élément, c'est la becquerelite calcique qui se forme. Son nom lui a été donné en l'honneur du cristallographe belge Valère Louis Billiet. Ses cristaux sont tabulaires, jaunes à contours pseudohexagonaux, parfois allongés.

Photo principale : Billiétite de Shinkolobwe Mine, Katanga, République Démocratique du Congo © Uwe Haubenreisser

Billiétite maclée de Krunkelback Valley, Fribourg, Allemagne  © Stephan Wolfsried
Billiétite maclée de Krunkelback Valley, Fribourg, Allemagne  © Stephan Wolfsried
Billiétite de Krunkelback Valley, Fribourg, Allemagne  © Stephan Wolfsried
Billiétite de Krunkelback Valley, Fribourg, Allemagne  © Stephan Wolfsried
Billiétite de Shinkolobwe Mine, Katanga, R. D. Congo © Gianfranco Ciccolini
Billiétite de Shinkolobwe Mine, Katanga, R. D. Congo © Gianfranco Ciccolini
Billérite de Rendena Valley, Monte Toff, Italie © Italo Campostrini
Billérite de Rendena Valley, Monte Toff, Italie © Italo Campostrini

La billiétite dans le Monde

Les meilleurs cristaux connus proviennent du site de découverte, la mine de Shinkolobwe, et du gisement voisin de Musonoï (Katanga, République Démocratique du Congo), ils ne dépassent guère les 5 mm. La billiétite est également connue dans plusieurs autres gisements d'uranium en Allemagne et aux Etats-Unis.

La billiétite en France

En France, les meilleurs cristaux de billiétite proviennent des mines de Margnac II (Haute-Vienne), où elle fut relativement abondante aux affleurements, de Lodève (Hérault), et de Kruth (Haut-Rhin) d'où ont été extraits les meilleurs échantillons français.

Les macles et cristallisations spéciales

Les macles sont très communes sur {110} et sur {111} ce qui produit des étoiles à 6 branches.

Les faux et traitements

Pas de faux ou de traitements recensés pour cette espèce minérale.



Dureté : 2 à 3
Densité : 5,3
Cassure : Irrégulière
Trace : Jaune




TP : Translucide à transparent
IR : 1,725 à 1,829
Biréfringence : 0,065 à 0,099
Caractère optique : Biaxe -
Pléochroïsme : Visible
Fluorescence : Jaune à vert


Solubilité : -

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Très forte

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/