Columbite - Encyclopédie

Columbite de Araçuaí, Minas Gerais, Brésil © Kelly Nash

    Classe : Oxydes et hydroxydes
    Sous-classe : Oxydes
    Système cristallin : Orthorhombique
    Chimie : (Fe2+,Mn2+,Mg2+)(Nb,Ta)2O6
    Abondance : Peu fréquent

La columbite, anciennement appelée niobite, forme une série continue avec la tantalite, d'où les noms de columbo-tantalite ou de tantalo-columbite suivant l'élément dominant. Ces oxydes complexes ont des compositions chimiques si variables qu'ils ont été promus au rang de groupes, subdivisés selon l'élément dominant en ferrocolumbite, manganocolumbite et magnocolumbite pour le groupe de la columbite et en ferrotantalite, manganotantalite pour celui de la tantalite. Son nom lui vient de l'ancien nom du niobium : le columbium. Ces minéraux difficiles à distinguer entre eux, se rencontrent surtout dans les pegmatites granitiques à éléments rares, notamment les pegmatites à sodium-lithium (sodolithiques), et à sodium-potassium (potassiques sodolithiques), où ils constituent des cristaux habituellement noirs, de taille parfois impressionnante pesant jusqu'à 15 kilos. Lourds (densité de 5,2 à 8 selon le minéral), durs, et presque inaltérables, ces minéraux sont également très communs en alluvions où sont situées leurs principales exploitations. Ce sont des minerais essentiels de niobium.

Photo principale : Columbite de Araçuaí, Minas Gerais, Brésil © Kelly Nash

La columbite dans le Monde

Columbite de Strickland quarry, Connecticut © David L. Busha
De très beaux cristaux proviennent des pegmatites pakistanaises et afghanes avec des cristaux parfaitement formés de plusieurs centimètres sur albite blanche. Des cristaux parfaits de plus de 10 cm et de plusieurs kilos sont connus à Haddam et ses alentours (Connecticut) ainsi que dans le Minas Gerais (Brésil) jusqu'à 15 cm.

Photo de droite : Columbite de Strickland quarry, Connecticut, USA © David L. Busha

La columbite en France

En France, on retrouve la columbite à Echassières (Allier), à Puy-les-Vignes (Haute-Vienne), à Montebras (Creuse) ainsi que dans quelques autres petits gîtes.

Les macles et cristallisations spéciales

Des macles sont connus sur {021} et {023}, peut produire des trilles pseudohexagonaux.

Les faux et traitements

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale.



Dureté : 7
Densité : 5,2 à 8
Cassure : Irrégulière
Trace : Noir à marron




TP : Opaque à transparent
IR : 2,33 à 2,40
Biréfringence : -
Caractère optique : Biaxe -
Pléochroïsme : Visible
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Aucune

Magnétisme : Paramagnétique
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/