Gyrolite - Encyclopédie

Gyrolite de Bombay, Inde

    Classe : Silicates
    Sous-classe : Phyllosilicates
    Système cristallin : Triclinique
    Chimie : NaCa16(Si23Al)O60(OH)8 14H2O
    Abondance : Rare à peu fréquent

La gyrolite est un phyllosilicate des cavités des laves basaltiques, qu'accompagnent habituellement les zéolites. Son nom vient du grec guros (cercle, rond), rappelant la disposition en boules de ses cristaux. Elle se présente en effet en lamelles micacées pseudohexagonales aplaties fréquemment groupées en rosettes et en éventails, ou en amas globulaires composés de cristaux lamellaires en disposition radiale. La gyrolite est blanche à verdâtre pâle, parfois grisâtre, vert-jaune ou brunâtre.

Photo principale : Gyrolite de Bombay, Inde

Gyrolite de Malad Quarry, Maharashtra, Inde © Rock Currier
Gyrolite de Malad Quarry, Maharashtra, Inde © Rock Currier
Gyrolite de Ljósá Quarry, Îles Feroé © Volker Betz
Gyrolite de Ljósá Quarry, Îles Feroé © Volker Betz
Gyrolite de Monument quarry, Oregon, USA © Rudy W. Tschernich
Gyrolite de Monument quarry, Oregon, USA © Rudy W. Tschernich
Gyrolite de Malad Quarry, Maharashtra, Inde © Gianfranco Ciccolini
Gyrolite de Malad Quarry, Maharashtra, Inde © Gianfranco Ciccolini

La gyrolite dans le Monde

Les agrégats sphériques dépassant 5 cm de diamètre associés à okénite et apophyllite constituent de remarquables spécimens extraits des carrières de basalte de Bombay (Khandivali), Nasik ou Poona (Inde). Les sphérules de 1 cm occupant des cavités basaltiques et doléritiques sont connues en Ecosse (notamment sur l'île de Skye), où ce minéral fut découvert, et plus au Nord dans les basaltes des îles Feroé, en cristaux centimétriques bien formés. La gyrolite est aussi signalée en Californie (Crestmore, New Almaden) et au Canada dans la baie de Fundy (Nouvelle-Ecosse).

La gyrolite en France

En France, la gyrolite est signalée à Puech de Vermus près d'Espalion (Aveyron), dans la carrière de basalte de Châteaugay (Puy-de-Dôme) en boules jaunes centimétriques, dans l'archipel Tuamotu en Polynésie Française et à la Réunion.

Les macles et cristallisations spéciales

Pas macle connue pour cette espèce minérale.

Les faux et traitements

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale.



Dureté : 2,5
Densité : 2,45 à 2,51
Cassure : Irrégulière
Trace : Blanche




TP : Translucide à transparent
IR : 1,535 à 1,549
Biréfringence : 0,014
Caractère optique : Biaxe -
Pléochroïsme : Aucun
Fluorescence : Aucune


Solubilité : -

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies