Périclase - Encyclopédie

Périclase du Mont Somma, Naples, Italie © Christophe Boutry

    Classe : Oxydes et hydroxydes
    Sous-classe : Oxydes
    Système cristallin : Cubique
    Chimie : MgO
    Abondance : Peu fréquent

Le périclase est un oxyde rare formé par métamorphisme thermique, principalement dans les dolomies enclavées dans des laves, plus rarement dans des marbres au contact de roche plutoniques. Son nom vient du grec peri (autour) et klasis (brisure) en raison de son clivage cubique parfait. Le périclase se présente généralement en petits grains plus ou moins arrondis, rarement en cristaux octaédriques. Il est incolore à blanc-gris, parfois brunâtre à brun-jaune à verdâtre lorsqu'il contient un peu de fer (moins de 10% de Feo). Malgré son caractère très réfractaire, le périclase s'altère facilement en brucite et hydromagnésite.

Photo principale : Périclase du Mont Somma, Naples, Italie © Christophe Boutry

Périclase du Mont Somma, Naples, Italie © Enrico Bonacina
Périclase du Mont Somma, Naples, Italie © Enrico Bonacina
Périclase de Albano Laziale, Italie © Enrico Bonacina
Périclase de Albano Laziale, Italie © Enrico Bonacina
Corail fossile en partie épigénisé en périclase de Arensberg, Eifel, Allemagne © Volker Betz
Corail fossile en partie épigénisé en périclase de Arensberg, Eifel, Allemagne © Volker Betz
Corail fossile et périclase (blanc) de Arensberg, Eifel, Allemagne © Volker Betz
Corail fossile et périclase (blanc) de Arensberg, Eifel, Allemagne © Volker Betz

Le périclase dans le Monde

Bien connu dans les marbres dolomitiques de Langban (Suède), son site le plus célèbre reste de Mont Somma près de Naples (Italie), où il forme de magnifiques cristaux octaédriques dans les blocs de calcaire rejetés par le volcan. Le périclase est signalé dans de nombreux autres sites mondiaux en Italie, en Ecosse, en Allemagne et aux Etats-Unis.

Le périclase en France

En France, le périclase est connu dans les mine de Costabonne (Pyrénées-Orientales).

Les macles et cristallisations spéciales

Pas de macle connues pour cette espèce minérale, cependant des coraux épigénisés en périclase sont décrits dans les enclaves de calcaire et dolomie Dévonien de la carrière de basanite de Arensberg (Eifel, Allemagne).

Les faux et traitements

Pas de faux répertorié pour cette espèce minérale.



Dureté : 5,5
Densité : 3,55 à 3,57
Cassure : Irrégulière
Trace : Blanche



TP : Translucide à transparent
IR : 1,732
Biréfringence : 0
Caractère optique : Aucun
Pléochroïsme : Aucun
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acide nitrique et chlorhydrique

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/