Scheelite - Encyclopédie

    Classe : Sulfates, chromates, vanadates
    Sous-classe : Tungstates
    Système cristallin : Quadratique
    Chimie : CaWO4
    Abondance : Fréquent

La scheelite est avec la wolframite le plus courant des minéraux de tungstène. Elle forme une solution solite limitée avec la powellite, par remplacement partiel du tungstène par le molybdène (jusqu'à 24% de MoO3). La scheelite cristallise généralement dans des conditions de température élevée en liaison avec des roches intrusives acides (granites ou granodiorites) : skarns minéralisés (tactites) d'origine pyrométasomatique dans des roches calcaires (avec grenat, épidote, diopside, pyrrhotite, molybdénite, chalcopyrite), gîtes pneumatolytiques (greisens, filons quartzeux à wolframite et bismuth, filons aurifères périgranitiques...), rarement dans les pegmatites. La scheelite, comme la wolframite, existe également en concentrations d'allure stratiforme, concordantes dans des séries métamorphiques généralement calcaire (Afrique du Sud, Brésil). Elle doit son nom au chimiste suédois Karl Wilhelm Scheele qui démontra l'existence de l'oxyde tungstique dans ce minéral en 1781. Il isola l'hydrogène, découvrit l'oxygène, le chlore, la glycérine et plusieurs acides minéraux. D'éclat gras à parfois adamantin, de densité élevée (6,1), sa couleur est variable, le plus souvent incolore ou blanche, jaune, parfois grise, orangée à rouge, brunâtre, etc... La scheelite est fréquemment cristallisée en octaèdres quadratiques qui peuvent mesurer plus de 15 cm. Cependant elle est le plus souvent massive et imbriquée dans de nombreux minéraux de gangue ; sa vive fluorescence blanc-bleu aux UV courts est très utile pour l'identifier. Presque inaltérable, elle est commune en alluvions. Sa transformation à haute température en ferbérite (pseudomorphose appelée reinite) est fréquente dans les filons pneumatolytiques : l'habitus octaédrique est en général bien conservé mais le cristal acquiert un aspect poreux. Avec la ferbérite, la scheelite est le plus important minerai de tungstène, lorsque les cristaux sont transparents elle peut être taillée en gemmes.

Scheelite orange de Xuebaoding Mount, Pingwu, Sichuan, Chine
Scheelite de Yaogangxian Mine, Chenzhou, Hunan, Chine
Scheelite de Yaogangxian Mine, Chenzhou, Hunan, Chine
Scheelite taillée de Chine
Scheelite de 0,42 ct de Chine
Scheelite de Tournebise, 
Puy-de-Dôme, France

La scheelite dans le Monde

Les plus beaux spécimens connus de scheelite proviennent de la mine de tungstène de Taewha (Corée du Sud), où d'extraordinaire octaèdres de 15 cm d'arête, jaunes, brun-orangés ou bruns ont été extraits. Le district de Sichuan (Chine) a produit de magnifiques cristaux gemmes orangés de 10 cm ainsi que la mine espagnole d'Esteponi, près de Malaga (cristaux gemmes miel à orangés de 10 cm). La mine d'or brésilienne de Morro Velho renferme de magnifiques octaèdres aigus atteignant 4,5 cm, et les filons aurifères de Baia Sprie (Roumanie), de curieux octaèdres gris-bleu de 4 cm implantés sur calcite. En Arizona, la mine de Cohen (Willcox) a quant à elle produit de remarquables cristaux orangés atteignant les 7 kg. Bien que rare dans les fentes alpines, la scheelite est cependant connue en cristaux de 8 cm au Raviser Tal et au Knappenwand (Autriche).

La scheelite en France

En France, de splendides octaèdres atteignant 10 cm intacts ou pseudomorphosés en ferbérite ("reinite"), ont été extraits de la mine limousine de Puy-des-Vignes (Haute-Vienne). Le site d'hématite de Framont (Vosges) a donné de bons octaèdres bruns de 15 mm sur fluorine. Le gîte de Tournebise près de Pontgibaud (Puy-de-Dôme) a fourni de rares cristaux, la scheelite y est le plus souvent massive, on la retrouve aussi à Echassières (Allier) et dans de nombreuses autres localités en trace ou en micro-cristaux.

Les macles et cristallisation spéciale

Les macles sur {110} sont communes par interpénétration et contact.

Les faux et arnaques

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale.



Dureté : 4,5 à 5
Densité : 6,1
Cassure : Irrégulière à sub-conchoïdale
Trace : Blanche




TP : Opaque à transparent
IR : 1,918 à 1,938
Biréfringence : 0,017
Caractère optique : Uniaxe +
Pléochroïsme : Faible
Fluorescence : Bleue sous UV court


Solubilité : Acide nitrique et chlorhydrique 

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/