Pharmacolite - Encyclopédie

Pharmacolite de Baia Sprie, Roumanie © Vilhelm Faragó

    Classe : Phosphates, arséniates, vanadates
    Sous-classe : Arséniates hydratés
    Système cristallin : Monoclinique
    Chimie : CaHAsO4 2H2O
    Abondance : Peu fréquent

La pharmacolite est un minéral d'oxydation habituel de l'arsenic natif ; elle se forme à la place de l'arsénolite lorsque le milieu est suffisamment riche en calcium. Ce minéral apparaît aussi dans les anciennes galeries des gisements à arsenic, elle est aussi connue dans certaines scories industrielles. Son nom vient du grec pharmakon (remède, poison), en raison de l'arsenic contenu dans le minéral. Il est relativement facile à reconnaître lorsqu'il est sous sa forme usuelle de cristaux aciculaires transparents à blancs ou grisâtres, groupés en rosettes ou en sphérolites, mesurant jusqu'à 2 cm. Il est moins facile à identifier lorsqu'il se présente en amas botryoïdaux ou stalactitiques.

Photo principale : Pharmacolite de Baia Sprie, Roumanie © Vilhelm Faragó

Pharmacolite et réalgar de Saru Dornei, Roumanie © Elmar Lackner
Pharmacolite et réalgar de Saru Dornei, Roumanie © Elmar Lackner
Pharmacolite de Sauberg Mine, Saxe, Allemagne © Stephan Wolfsried
Pharmacolite de Sauberg Mine, Saxe, Allemagne © Stephan Wolfsried
Pharmacolite de Jáchymov, République Tchèque © Gianfranco Ciccolini
Pharmacolite de Jáchymov, République Tchèque © Gianfranco Ciccolini
Pharmacolite de Giftgrube, Ste-Marie-aux-Mines, Haut-Rhin, France © Jean-Marie Claude
Pharmacolite de Giftgrube, Ste-Marie-aux-Mines, Haut-Rhin, France © Jean-Marie Claude

La pharmacolite dans le Monde

La pharmacolite est relativement classique dans les filons arséniés de tous les continents. Elle est particulièrement bien représentée dans les filons allemands de Saxe et de Basse-Saxe (St-Andréasberg, Schneeberg), du Nevada (Getchell) associée au réalgar, du Maroc (Bou Azzer), d'Iran (Talmessi), du Laurion (Grèce) et de République Tchèque (Jachymov, où de beaux cristaux ont été découverts). Les plus beaux cristaux viennent sans doute de Baia Sprie (Roumanie) et mesurent jusqu'à 7 cm.

La pharmacolite en France

En France, la pharmacolite est connue en bons spécimens dans les filons arséniés de Ste-Marie-aux-Mines (Haut-Rhin), au Mas d'Alary (Hérault), à Lucéram (Alpes-Maritimes) et dans les scories de Villanière (Aude).

Les macles et cristallisations spéciales

Pas de macle connue pour cette espèce minérale.

Les faux et traitements

Pas de faux répertorié pour cette espèce minérale.



Dureté : 2 à 2,5
Densité : 2,53 à 2,73
Cassure : Irrégulière
Trace : Blanche



TP : Translucide à transparent
IR : 1,580 à 1,594
Biréfringence : 0,010
Caractère optique : Biaxe -
Pléochroïsme : Aucun
Fluorescence : Bleu pâle


Solubilité : Acides

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/