Botryogène - Encyclopédie

Botryogène de Fallun, Dalarna, Suède © Peter Haas

    Classe : Sulfates, chromates, molybdates
    Sous-classe : sulfates hydratés
    Système cristallin : Monoclinique
    Chimie : MgFe(SO4)2OH 7H2O
    Abondance : Peu fréquent

Le botryogène est un sulfate double de magnésium et de fer, assez peu répandu, formé par altération de sulfures de fer, notamment en climat aride. Son nom vient du grec botrus (grappe) et gennân (engendrer) en allusion à la forme botryoïdale des échantillons de découverte. Il fait partie d'un cortège minéralogique classique auquel appartiennent couramment d'autres sulfates de fer (copiapite, jarosite, amarantite, fibroferrite...), résultant comme lui de précipitation à partir d'acide sulfurique "naturel" formé par réaction de l'eau superficielle avec les sulfures de fer. Par changement des conditions du milieu (température, pH, potentiel d'oxydo-réduction) ces sulfates sont aisément hydrolysés en hydroxydes ferriques (goethite, limonite, etc...). Le botryogène se présente essentiellement en masses botryoïdales ou réniformes, en sphérolites à texture radiée, rarement en petits cristaux prismatiques striés. Sa couleur est rouge-orangé clair à foncé.

Photo principale : Botryogène de Fallun, Dalarna, Suède © Peter Haas

Botryogène de Fallun, Dalarna, Suède © OT. Ljostad
Botryogène de Fallun, Dalarna, Suède © OT. Ljostad
Botallackite de Libiola, Ligurie, Italie © Gianfranco Ciccolini
Botallackite de Libiola, Ligurie, Italie © Gianfranco Ciccolini
Botryogène de Glen Echo Ravine, Ohio, USA © John Krygier
Botryogène de Glen Echo Ravine, Ohio, USA © John Krygier
Botryogène de Huelva, Andalousie, Espagne © Hervé Osana
Botryogène de Huelva, Andalousie, Espagne © Hervé Osana

Le botryogène dans le Monde

Le botryogène est surtout connu dans la zone d'oxydation des grands porphyres cuprifères du nord du Chili : Chuquicamata, qui a produit de rares cristaux millimétriques, et Alcaparrosa. Il est aussi connu dans l'amas sulfuré de Rammelsberg (Allemagne), et dans plusieurs gisements américains. Il est signalé en Italie, notamment dans l'Île d'Elbe, ainsi qu'à Fallun (Suède), son gisement de découverte.

Le botryogène en France

En France, le botryogène est signalé dans les filons à antimoine de Charbes (Bas-Rhin).

Les macles

Pas de macle connue pour cette espèce minérale.

Les faux et traitements

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale.



Dureté : 2 à 2,5
Densité : 2,14
Cassure : Irrégulière à conchoïdale
Trace : Marron-jaune




TP : Translucide à transparent
IR : 1,522 à 1,577
Biréfringence : 0,055
Caractère optique : Biaxe +
Pléochroïsme : Visible
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Eau, acide chlorhydrique

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/